Préparer la Constituante Citoyenne

FORUM DE DISCUSSION

Merci de rester courtois et constructifs dans vos sujets et réponses, nous sommes tous ici pour construire ensemble dans la bienveillance et la tolérance de l’avis de chacun. Vous pouvez signaler tout message que vous trouveriez déplacé afin que les modérateurs en soient notifiés.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #103988
    Avataralain harrison
    [Participant]

    Bonjour.

    En 2022 il y aura des élections en France, présidentielle et législative. Les municipales, il semble que ce sera chaotiques, sans doute au profit de la droite.

    En regard de l’Histoire récente, c’est la goutte de trop qui provoque les soulèvements spontanés: le Gilets Jaunes fin 2019, des étudiants Chili fin 2019, le soulèvement du, quasiment, du peuple Algérien, et bien d’autres (certains questionable).

    Le soulèvement nous permet d’échanger à grande échelle sur les changements que nous espérons, dans la mesure que nous sommes préparés sur les enjeux, donc que nous avons un minimum d’idées sur le sujet qui nous touche le plus. Un sera sur la santé, un sur l’économie, un sur les pansions, un sur la violence policière, et ainsi de suite. Constatons que les changements espérés sont partagés par des groupes de citoyens plus ou moins vastes et selon les secteurs (du monde du travail) sont disparates jusqu’à maintenant, et sélection par le mainstream selon leur porté sur l’ensemble du système que défend le gouvernement actuel.

    Tant que nous (les citoyens travailleurs ou non) ne mettrons pas nos revendications sous un dénominateur commun, nous manifesterons, les uns séparés des autres, épuisant le potentiel des revendications (séparées) légitimes et la fatigue de la population aidant à casser l’élan.

    Chaque secteur citoyen (éducation, santé, de services, de la construction, du transport, etc.) devrait se poser la question: quel est le dénominateur commun qui revient continuellement et nous oblige à nous mobiliser, et qu’est-ce qui nuit à l’aboutissement de nos revendications ?

    Au départ, les revendications et les manifestations sectorielles sont limitées et s’épuisent vite, et sont trop peu mobilisées. Alors que si nous mettons en relief le dénominateur commun et ses ramifications, cela pourrait changer la donne sur le plan du mouvement de revendications et de l’action comme les manifestations. Mais, ne devons-nous pas, dans la mesure que le dénominateur commun est reconnu par l’ensemble des secteurs, nous attelé à préparer des outils efficaces pour initier les changements que tous espèrent selon leur propre secteur, mais aussi pour l’ensemble des secteurs: le dénominateur commun.  C’est assez abstrait, mais nous avons à faire des efforts de réflexion sans lesquels, le premier venu, s’improvisant comme  » le je sais, suivez moi  » , rejouera la joute du déjà vue: les  Cohn Bendit – Tsipras jusqu’à l’arrivée d’un Macron.

    Ma suggestion: préparer la Constituant Citoyenne et le Parti de Transition. Le chevauchement est inévitable: le parti pour promouvoir la Constituante (au programme du parti pour les élections) et la Constituante pour élaborer l’agenda politique. L’idée est de légitimer la Constituante Citoyenne et un nouveau concept de droit: le Droit Démocratique comme base légale.

    Une idée à développer. Pas à pas. Mais avec de l’imagination, nous pouvons faire de grands pas.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et notre politique de confidentialité... En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close