CONTRIBURION COLLECTIVE A L’ADA 6 PAR LES GROUPES GILETS JAUNES DU COIN ET GILETS JAUNES CHAMPIGNY

FORUM DE DISCUSSION

Merci de rester courtois et constructifs dans vos sujets et réponses, nous sommes tous ici pour construire ensemble dans la bienveillance et la tolérance de l’avis de chacun. Vous pouvez signaler tout message que vous trouveriez déplacé afin que les modérateurs en soient notifiés.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #104379
    Avatarcitoy cham
    (94 - Val-de-marne)
    [Participant]

    CONTRIBUTION PROPOSÉE POUR LA PRÉPARATION DE L’ADA 6 PAR LES GROUPES GILETS JAUNES DU COIN ET GILETS JAUNES CHAMPIGNY A TOUS LES GROUPES GILETS JAUNES ET ADRESSÉE AU COLLECTIF D’ORGANISATION DE L’ADA 6

     

    Nous, Gilets Jaunes des groupes Gilets Jaunes du Coin et de Champigny  nous inscrivons dans la préparation de la prochaine ADA 6 prévue en IDF, et reprenons ce que vous écrivez dans votre premier communiqué du collectif d’organisation ADA6 : « L’approche du Collectif d’Organisation ADA6 est de promouvoir une participation la plus ample, ouverte aux groupes de Gilets Jaunes  qiui n’ont pas ou n’ont plus participé aux ADA précédentes, de franchir un pas décisif dans le rassemblement et la structuration des Gilets jaunes de toute la France ».

    Or, cette ADA6 va se tenir dans un contexte politique, économique et social particulièrement tendu : l’accélération de la crise suite à la pandémie va toucher largement de nouvelles couches de notre population qui pouvaient se croire jusqu’ici relativement épargnées. Elle plongera ceux qui étaient déjà fragilisés dans une misère plus profonde.

    Certes le gouvernement Macron cherchera à amortir le choc social : distribution de primes, exonération de charges, efforts budgétaires divers… Cependant nous savons tous qu’il restera dans sa logique néolibérale : réforme des retraites, maintien de toutes les réformes dans l’enseignement, maintien du système T2A pour les hôpitaux, nouvelles attaques contre le Droit du Travail. La dette publique et privée  va certes exploser, mais sera bel et bien honorée par… les contribuables, c’est-à-dire nous. Le tout appuyé par un renforcement des dispositifs de contrôle administratif et policier de la population, et de la répression qui va avec touchant autant le mouvement social et les Gilets Jaunes que les jeunes de banlieue.

    Le nouveau crédo gouvernemental se résume maintenant à ceci : se sacrifier pour la relance économique. C’est-à-dire revitaliser une machine mortifère responsable de la pandémie, qui poursuivra son œuvre d’anéantissement de la planète et de ses ressources. Oubliés les appels ronflant pour la « transition écologique ».  De ce système, nous n’en voulons pas ! Nous réaffirmons toutes les positions écologiques adoptées lors de l’ADA5 Toulouse.

    Cette ADA6 se tiendra aussi dans un contexte de campagne électorale de 2022 que nous ne pouvons ignorer. Or la 5<sup>ème</sup> République ne nous laisse que peu de marges de manœuvres pour un mouvement comme le nôtre prônant l’horizontalité : un candidat unique. Même les législatives qui se tiennent dans le sillage des présidentielles sont entièrement conditionnées par l’élection de ce candidat.

    Nous constatons comme tous que, jusqu’à présent, toutes les luttes sociales se sont fracassées sur le mur de cette 5<sup>ème</sup> République, véritable bunker pour l’oligarchie, poste avancé de l’Union Européenne.

    Nous espérons que de cette ADA6 sortiront 2 choses concrètes :

    D’abord une charte, un socle, peu importe son nom, répondant concrètement aux problèmes urgents, immédiats,  du pays. Tant dans le domaine de la restauration de la démocratie que des mesures d’urgence économiques et sociales à prendre, impliquant une autre répartition des richesses et l’établissement d’une justice fiscale.

    Ensuite mettre à l’ordre du jour toutes les propositions, appels ou projets permettant aux Gilets Jaunes un positionnement clair et efficace vis-à-vis de la 5éme République et  pour l’échéance 2022. Répétons-le : ignorer celle-ci, c’est nous condamner à l’impuissance, décrédibiliser toutes les propositions programmatiques que nous entendons défendre. La proposition de François Boulo est un exemple parmi d’autres méritant attention.

    Bon courage à tous.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et notre politique de confidentialité... En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close