Répondre à  : 3. Animation et méthodologie

FORUM DE DISCUSSION

Merci de rester courtois et constructifs dans vos sujets et réponses, nous sommes tous ici pour construire ensemble dans la bienveillance et la tolérance de l’avis de chacun. Vous pouvez signaler tout message que vous trouveriez déplacé afin que les modérateurs en soient notifiés.

Forums généraux InterAdA 3. Animation et méthodologie Répondre à : 3. Animation et méthodologie

#104853
MathewGetThru
[Participant]

<h1>Gouvernance Inter-AdA</h1>
<h2>Fonctionnement & Méthodologie</h2>
Scribe : invivo, Romain

<hr />

<h1>Fonctionnement & Méthodologie</h1>
Lors de l’Assemblées Des Assemblées des Gilets Jaunes deToulouse, à la forte demande des mandatés pour instaurer une cohérence et continuité entre ces rassemblements, une proposition a été formulée publiquement et acceptée par les participants de créer un groupe de suivi interAdA.

Nous nous somme doté d’un fonctionement et d’une méthodologie (évolutive) que nous allons vous présenter dans ce document, pour que vous puissiez vous en inspirer, vous l’approprier ou l’ameliorer. Il nous parait simple, populaire et adapté à la demande de démocratie emmergeant du mouvement.

Il a été précisé que toutes les décisions sont prises jusqu’à la tenue de l’ADA6 qui confirmera la légitimité de ce groupe. Son mandat a été obtenu au cours de l’AdA5.
<h1>Composition de l’InterAdA</h1>
L’effectif de ce groupe est. La constitution de départ du groupe est soucieuse du fait que chaque AdA ait au moins deux représentants organisateurs actifs dans ce groupe. Bien sûr, l’AdA suivante a, elle aussi, droit de siéger. Un membre désigné pourra être révoqué suite à trois absences consécutives. Dans ce cas un entretien permettra de décider avec la personne concernée de son maintien ou non dans le groupe.
<h1>Organisation de l’interAdA</h1>
L’interAdA s’articule en plusieurs temps :

La Coordination : (sécurisé)  Choisi les orientations et les décisions de l’organisation Interada dans sa globalité. C’est le noyau de l’interAdA, elle est plafonné à une vingtaine de participants (ancien organisateur d’AdA ou volontaires validé en AdA).

Attention : Certains thèmes d’ateliers sont des pôles fonctionnel de la coordination ( la communication interne, externe

Les Ateliers Thématiques : Sont assugeti à la demande de l’AdA

7 thèmes (ouvert) pour gagner en efficacité les sujet seront traité par thématiques fonctionelles en groupe pour : <s>produire des documents et permettre l’intégration des groupes locaux</s>

création de documents, de tutoriel, et approfondir les sujets.

faire du lien avec les groupe locaux

communiquer médiatiquement

un grand nombre de réunion sera limité à un représentant par AdA (titulaire et remplaçant) s’arrangent pour qu’il y ait au moins un représentant sur ces réunions hebdomadaires.

Les Réunions de travail : ces réunions permettent d’élaborer des propositions et des documents pour la coordination ou les ateliers thématiques.
<h3><u>1. STRUCTURATION (le gros du travail sera fini après les retours AdA6 duré limité) si validé deviendra l’organisation. </u></h3>
Structurer un groupe InterAdA autour des organisateurs précédents, dont le fonctionnement (roulement, désignations, objectifs et méthodologie) sera évalué par l’AdA #6.
<h3><u>2. CHARTE GJ ( temporaire )</u></h3>
Recenser les multiples chartes & documents afin de les fournir aux groupes locaux en vue d’élaborer une charte commune rédigée lors de l’AdA #6.
<h3><u>3. FACILITATION & MÉTHODOLOGIE  ( perein si education populaire )</u></h3>
Fournir une méthodologie de facilitation (animation des débats) pour les groupes de travail de l’interAdA ainsi qu’aux groupes locaux en vue des formations des facilitateurs, bien avant la tenue des AdAs.
<h3><u>4. COMMUNICATION INTERNE ( regrouper 4 et 5 ) la com interne releve plus de la structuration : outil/media</u></h3>
Communiquer sur l’interAda. Nous sommes un groupe de réflexion et de préparation, dont la volonté a été exprimé lors de l’AdA #5. Nous ne décidons rien.
<h3><u>5. COMMUNICATION EXTERNE ( relation public)</u></h3>
Communiquer à l’attention des organisations hors Gilets Jaunes et des groupes GJ hors AdA.
Promouvoir la pertinence et la maturité du mouvement citoyen.
<h3><u>6. TRANSMISSION ( ada pour les nuls )</u></h3>
Accompagner les futurs organisateurs au travers d’un document de synthèse regroupant les retours des organisateurs précédents, des bénévoles / facilitateurs, des participants, des non participants.
<h3><u>7. CONTINUITÉ THEMATIQUE (</u></h3>
Rappeler les concertations et la matière des AdA précédentes aux AdA suivantes pour permettre au travail de se poursuivre dans les meilleures conditions.

interAdA le régalien :

​1) Método, facilitation, transmission du savoir, éducation populaire​​​​​​.

2) Information : Structuration = Communication interne (communication au sein de l’inter AdA) partenaire (mail et groupe GJ) et extèrne (média)

Chaque réunion de coordination ou atelier thématique est préparée par une équipe d’animation prealablement mandaté. La composition de cette équipe pourra évoluer. Sa fonction est de préparer l’Ordre du Jour, convoquer les membres du groupe, proposer le type d’animation adapté pour aborder chaque point et diffuser le compte rendu. Ce groupe sera donc garant de la bonne tenue des réunions et de leur efficacité.

La durée de la réunion est limité à 1 heure 30, audelà il est préférable de repporter les point non-abordés d’OdJ à la réunion suivante.

En cas d’absence retard ou mauvaise connexion, on avance! Les personnes concernées pourront reprendre la discussion en cour et/ou s’informer sur les points manqués par le compte rendu.
<h1>Fonctionement des réunions inter AdA</h1>
<h2>Rôles & Equipe d’animation</h2>
Plusieurs personnes sont retenues et approuvées pour la tenue de la réunion :

Un animateur qui est chargé d’assurer un déroulé harmonieux de la réunion, en présentant les différents points de l’OdJ et le temps attribué à chacun. Il anime la réunion, en faisant préciser, synthétiser et re-formuler les propositions, les clarifications, réactions et objections puis les décisions, en tenant le cadre de l’OdJ (<u>éviter les hors sujets</u>) pour faire respecter le temps imparti.

N.B : il ne doit <u>pas prendre part aux débats</u> pour ne pas être partisan, si on lui demande son avis. Très important <u>c’est la clef de l’animation</u>. Il doit être impartial et ne pas influencer le débat contradictoire. Il peut, le cas échéant, se faire relayer par quelqu’un d’autre, pour prendre part au débat.

Un maître du temps (optionel) qui est responsable des différents temps de débats et des points de l’OdJ. C’est lui aussi qui régule les temps de discussions imparti aux différents points abordés.

Un distributeur de parole : note les demandes de prise de parole par ordre chronologique, et donne la parole aux membres. Charger aussi d’equilibrer les prise de parole avec les personnes silencieuse ou minoritére. En cas de grand effectif il poura en avoir plusieurs qui travaillent ensemble,​ e​​​​n cas de faible effectif il poura être également maitre du temps.

Les prises de parole sont de <u>deux minutes maximum</u>. Après ces deux minutes, la personne est prévenue et sait qu’elle peut être interrompue par le maître du temps ou tout autre participant à la réunion.

Un scribe : prend des notes et écrit un compte rendu de réunion qui doit être court, contenir l’essentiel des échanges pour comprendre les décisions et doit mettre en évidence les points actés et validés.

Les réunions peuvent aussi étre enregistrées pour informations plus détaillées mais c’est le CR qui fait foi.
<h2>Deroulé type de la réunion</h2>

  1. Attribution des Rôles (Animateur, Maitre du temps / Distribution de la parole et le Scribe)
  2. Le tour météo (présentation, réflexion …) est fait en début de réunion et dure moins d’une minute par personne mais peut-être allongé, si le besoin se ressent, sans que cela ne devienne une routine.
  3. Un ordre du jour, est proposé par l’équipe d’animation. L’équipe d’animation détermine chaque point d’ordre du jour, le minute, et le qualifié- suivant la nature du travail et objectif à atteindre. Les sujets abordés et les prise de parole seront régulés par le maître du temps et pourra être ajusté collectivement au fil de la réunion, si nécessaire.
  4. L’évolution des débats seront abordés selon la méthodologie décrite ci-dessous.
  5. En conclusion, le scribe ou l’animateur fait le résumé de ce qui est validé et de ce qui est reporté à la réunion suivante.
  6. Un dernier tour de table est fait pour exprimer en quelques mots le ressenti de chacun (rajouter des questions diverses et les points non abordés pour l’OdJ suivant)

<h1>Processus décisionaire de l’interAdA</h1>
La méthodologie retenue de l’animation de ces réunions est celle dite de l’escalade.

Consensus : Le groupe discute de façon libre pour obtenir une solution évidente qui conviendrait à tout le monde (pour être précis dans ce cas nous cherchons un consensus unanime 100%).

Consentement : Si le consensus tarde à nous apporter une solution nous pouvons procéder au consentement. Une personne formule une proposition qui est soumis au groupe, puis le groupe est rapidement sondé pour : éclaircir la proposition, réagir à la proposition puis manifester des objections (argumentées). Le groupe essayera de traiter les objections pour obtenir un amendement ou une contre-proposition satisfaisante pour le groupe.

En cas d’impasse si un consensus n’est pas trouvé et qu’il y a nécessité jugé vital pour le groupe à prendre une décision, il sera procédé à un vote (au moins à 2/3 : 66%) on sondera les pour et les contre-propositions en notant le nombre d’avis pour et contre.

Si on décide de reporter la validation d’un sujet, un seul report sera possible.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et notre politique de confidentialité... En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close