Actu nationale

Appel à signer la pétition : Obtenir le RIC ETM pour pouvoir voter sur le pass sanitaire

Le RIC ETM est devenu la première cause Gilet Jaune et ce n’est pas pour rien

Sans outil démocratique de contrôle du gouvernement comme le RIC, il se permet n’importe quoi ! !
« À force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel. » (Edgar Morin)

Signez et faites signer cette pétition rassembleuse pour le RIC qui a déjà plus de 300 000 signatures afin de faire avancer la cause et pouvoir un jour avoir le droit de décider de voter sur les sujets importants, comme le pass sanitaire ! Signez, dites dans la case commentaire pourquoi vous voulez le RIC et partagez-la autour de vous.

Vous pouvez aussi imprimer la pétition papier pour la faire signer par écrit lors de vos déplacements, en manifestation, etc.
Merci de reporter ensuite les signatures dans le formulaire ci-dessous.

Pétition pour obtenir le droit de voter sur le pass sanitaire

Adressée à l’Assemblée Nationale et au Sénat.

Je soutiens l’instauration du RIC ETM (en toutes matières)
afin de pouvoir décider de voter sur les sujets importants, comme le pass sanitaire.

Après avoir signé, merci de confirmer votre mail en cliquant sur le lien de confirmation qui vous sera envoyé.

1 commentaire

  • marcel (Aucun)
    21 août 2021 à 6 h 04 min

    Bonjour, je vous envoie mon témoignage, je voudrais qu’on soit des millions à la manifestations anti pass. J’espère qu’il inspirera quelqu’un, je le poste partout où je peux mais je ne suis pas très à l’aise avec les réseaux sociaux alors j’ai eu l’idée de vous l’envoyer. Voici:

    Je suis toi, tu es moi

    Nous nous croisons tous les jours. Aujourd’hui j’ai pris le vaccin. Je ne supportais plus de devoir faire des tests tous les trois jours, j’en étais à 10. Il me faut travailler et accompagner mon frère à l’hôpital. Je ne suis jamais malade, à chaque fois testée négative malgré toutes les personnes qui l’ont eu autour de moi. Une immunité naturelle comme dit mon docteur, pourtant il m’a injecté le vaccin pour me donner le pass sanitaire. Même pas pour un restaurant ou des vacances, mais pour continuer à vivre ou à survivre…Je ne voulais pas le faire car j’estimais ne pas en avoir besoin. J’en ai pleuré mais personne autour de moi ne veut me comprendre. Je ne suis ni antivaccin, ni révolutionnaire. Je sais tout ce que je vais vous dire, mais je me suis vaccinée quand même. Maintenant je fais partie du camp des vaccinés mais je ne trouve toujours pas la paix.

    Depuis deux ans on me dit que c’est la seule solution face à cette maladie. Je ne comprends pas car à l’école on m’a bien appris à me méfier de la pensée unique, celle que l’on appelle dictature. Mais cette fois-ci tout le monde me demande d’y croire sinon je perds tous mes amis, tous ceux que j’aime. Car tous ceux qui recherchent la vérité, qui demandent le droit de se soigner comme ils veulent sont devenus des conspirationnistes. Comme au temps de l’inquisition lorsque Galilée voulait prouver que la Terre est ronde et qu’il a failli être brûlé vif.

    Il faut faire confiance et accepter le bénéfice risques, même lorsqu’on évoque des effets secondaires tels que hémophilie. Cela ne choque plus personne, mais moi j’ai très peur car les maladies auto immunes peuvent mettre 5 ans 10 ans à se déclarer. Et puis je ne peux pas oublier que cet étudiant de médecine mort dans sa chambre après le vaccin, ces centenaires pleins de vie, ces enfants, auraient pu être moi, ou mon fils ou bien mon frère.

    Que s’est-il passé? Sommes-nous tous endormi? Alors je suis venue à la manif l’autre jour pour retrouver la vie, rencontrer des gens qui se battent pour la liberté du choix, qui croient encore en la démocratie. Je reviendrais encore et toujours pour me sentir moins seule puisqu’il ne nous reste plus que cela pour retrouver notre liberté.

    Tu me reconnaîtras, je suis tous ceux que l’on a contraint à prendre le vaccin à cause du pass pour garder leur emploi. Tous ceux qui l’ont pris car il croyait en finir mais les hôpitaux sont pleins de vaccinés, où est la vérité.

    Je suis cette mère qui a menti à sa fille dissidente pour se vacciner en cachette en croyant se protéger de la maladie…Ceux qui sont loin de chez eux et qui ne peuvent plus rentrer. Je suis le personnel soignant contraint à injecter sous peine de sanction.

    Ceux qu’on appelle les antivaccins mais qui ne le sont pas, ils demandent seulement le droit de se soigner sans contrainte. Les défenseurs de la médecine naturelle, des médecines douces, ayurvédiques, qui ont fait leur preuve depuis des millénaires…Toutes les firmes, rejetées par les gouvernements et l’industrie pharmaceutique, qui ont produit des médicaments pour stimuler les défenses autre que la dictature du vaccin et du pass sanitaire. Ces médicaments ont toujours été approuvés pour la plupart des maladies mais pas pour cette fois.

    Je suis cet homme qui voulait se battre pour la liberté en devenant célèbre, ministre, président, maintenant une marionnette que les multinationales font plié au gré de leur pouvoir. Je voudrai être aussi courageux que vous mais je ne sais plus crier, ni même pleurer.

    Oui je suis presque tout le monde et je le serai encore plus demain.

    Anonyme vaccinée, trouvez moi, tuez moi, je suis déjà morte car vous m’avez ôté la liberté.

    Publiez moi car je suis toi, tu es moi, nous sommes ensemble jusqu’au bout.

  • Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et notre politique de confidentialité... En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close