ADA 6 — Les 64 retours des Gilets Jaunes à la première fiche navette

Mai 24, 2021 | Actu Ada

Suite à la pre­mière fiche navette pour par­ti­ci­per à Assemblée des Assemblées 6 Paris Île-de-France de nom­breux groupes Gilets Jaunes se sont expri­més sur les sujets qui leur paraissent impor­tants à trai­ter. Le Portail Gilets Jaunes et le col­lec­tif d’or­ga­ni­sa­tion de l’ADA 6 vous en par­tagent tous les détails.

I‑AUVERGNE-ALPES

1-Annemasse Agglo 74 — Haute-Savoie

Economie : digni­té dans les condi­tions de tra­vail et de vie Uberisation et tra­vailleurs pauvres, des thème récur­rents qui décrivent la dégra­da­tion sociale, paral­lè­le­ment à la décon­nec­tion des res­pon­sables poli­tiques vis à vis de la popu­la­tion, dans les deux cas ce n’est plus l’in­té­rêt et la pro­tec­tion du peuple qui prime mais les ordres et les inté­rêts des ultra riche qui parlent à tra­vers les grandes ins­ti­tu­tion (OCDE, FMI, GAFAM) qui imposent la logique ultra libé­rale et la des­truc­tion des modèles sociaux. Les gilets jaunes doivent débattre et déve­lop­per une réflexion autour de l’é­co­no­mie et de l’or­ga­ni­sa­tion de la socié­té pour ren­for­cée leur cré­di­bi­li­té poli­tique et réflé­chir à remettre le peuple au centre du pou­voir poli­tique mais aus­si économique.

Désobéissance civile : conti­nui­té dans l’ac­tion Les fran­çais sont dans l’at­tente face à la situa­tion sani­taire et la répres­sion qui l’ac­com­pagne, les gilets jaune ne sont pas une force de désordre, mais le fait est que les gilets jaune ont pré­ve­nus des risques de la des­truc­tion du modèle social fran­çais et des infra­struc­tures essen­tielles, les reven­di­ca­tions doivent conti­nuer et mar­quer l’o­pi­nion à Paris pour la proxi­mi­té des lieux de pou­voir mais aus­si de façon locale, les mode d’ac­tion (sit­ting, blo­cage pro­vi­soire…) d’autres orga­ni­sa­tions sont à envi­sa­ger et sur­tout à coor­don­ner à l’é­chelle nationale.

2-AUBENAS 07 Ardèche (Assemblée régio­nale sud-Ardèche)

Communication com­mune Gilets jaunes Depuis le mou­ve­ment des gilets jaunes nous avons un peu par­tout créé des outils de com­mu­ni­ca­tion divers pour lut­ter contre la dés­in­for­ma­tion du gou­ver­ne­ment et des grands medias. Pour amé­lio­rer l’atteinte de cet objec­tif il serait inté­res­sant d’imaginer des condi­tions d’une infor­ma­tion com­mune de qua­li­té tant pour le natio­nal que l’international, avec sous-titrages et tra­duc­tions. Des essais ont lieu de « ser­veur de medias jaunes ». pour résu­mer, mais créer un seul outil, dont il fau­drait défi­nir les règles de choix des émis­sions, pour les­quelles nos orga­ni­se­rions leur visi­bi­li­té par sous-titrage résu­mé (pen­sons aux per­sonnes qui regardent lorsqu’ils ne peuvent écou­ter), tra­duc­tion et dif­fu­sion la plus large.

Structuration des gilets jaunes Comment nous don­ner plus de force en fai­sant ensemble ; et essayer, expé­ri­men­ter des façons de fonc­tion­ner démo­cra­tiques telles que nous les ima­gi­nons. Ces expé­ri­men­ta­tions sont et seront faites imman­qua­ble­ment d’essais/erreurs/re-essais etc… Ce n’est pas comme ça qu’on avan­ce­ra puisqu’on a tout à inven­ter. Rien ne doit être figé. Le mou­ve­ment peut-il se consti­tuer en « Syndicat » des citoyens dont les objec­tifs seraient la défense col­lec­tive des inté­rêts de tous les citoyens, du bien com­mun, du pou­voir de déci­sion du peuple… ? Avec ses règles de fonc­tion­ne­ment démo­cra­tiques et ses objec­tifs locaux/départementaux/ Régionaux, etc… en tant que besoin. Localement nous avons consta­té que les AG ne conviennent pas à tous… Exemple local, lors des mani­fes­ta­tions contre l’anti sémi­tisme (affaire Finkelkraut) nous n’avons pas atten­du que quelqu’un orga­nise ça, nous avons invi­té  tous les par­tis et syn­di­cats et asso­cia­tions à une mani­fes­ta­tion contre toutes les dis­cri­mi­na­tions (sexistes, racistes, sociales, etc…) et contre toutes les vio­lences (poli­cières etc…) qui sont tous venus. Cet appel a été fon­da­teur d’une rela­tion d’égal à …(suite du texte non lisible sur le retour navette)

L’écologie des gilets jaunes Nous n’oublions pas que ce qui nous a tous mis dans la rue le 17 novembre est un men­songe éco­lo­gique, ser­vant de pré­texte ou d’occasion à nous faire payer encore plus. Nous devons conti­nuer à com­battre ces « fausses éco­lo­gies » qui ne servent que les classes aisées sur le dos du peuple, et notam­ment à virer les pauvres des villes. Et affir­mer nos vrais com­bats pour l’humain et la Terre, son lieu de vie, dont nous avons tous besoin car nous n’avons pas les moyens d’aller ache­ter des palais en Suède comme font les plus riches. Nous avons aus­si besoin de favo­ri­ser pro­duc­tion et consom­ma­tion locale seules créa­trices d’emplois et de moyens de vivre pour le peuple. Notre com­bat éco­lo­gique est un com­bat contre le sys­tème éco­no­mique et poli­tique en place et pas un fleu­ris­se­ment des ordures. Pour nous, la ques­tion prin­ci­pale est quelle échelle géo­gra­phique per­ti­nente pour cela ? A prio­ri l’échelle com­mu­nale semble bonne, et échelle quar­tiers le plus pos­sible. Nous posons la ques­tion ; faut-il sup­pri­mer l’Etat (et tout son atti­rail, assem­blée natio­nale, sénat, pré­fets, etc…) et le rem­pla­cer par des grou­pe­ments volon­taires de com­munes ? Nous pro­po­sons dès main­te­nant d’investir les réunions de conseils muni­ci­paux pour prendre l’habitude d’une expres­sion directe des citoyens.

Gilets jaunes à l’international La mon­dia­li­sa­tion de l’économie et de la poli­tique des diri­geants de tous les pays nous oblige pour être effi­caces à créer des liens avec les autres peuples qui en sont vic­times comme nous. Nous pro­po­sons deux approches (suite du texte non lisible sur le retour navette)

3-Besançon 25 ‑Doubs

La pro­pa­gande des médias Comment contrer la pro­pa­gande pro-gou­ver­ne­men­tale des médias ? Comment aller vers les citoyens et leur per­mettre de l’i­den­ti­fier ? Comment les aider à se déta­cher de leur dis­cours uni­forme uni­voque et sans aucune contra­dic­tion avec la ligne et l’ob­jec­tif néo-libé­ral du gouvernement ?

Éducation popu­laire Le mou­ve­ment GJ doit favo­ri­ser un appren­tis­sage de la citoyen­ne­té, à tra­vers des sup­ports ; dis­cus­sions autour de tracts reven­di­ca­tifs, por­teur de paroles, quizz… afin que la popu­la­tion puisse s’in­ter­ro­ger, réflé­chir et se sen­tir par­tie pre­nante de la lutte menée par les GJ depuis bien­tôt 2 ans, dans l’in­té­rêt de tous …les écou­ter, les entendre, leur don­ner des infor­ma­tions en dehors de la pro­pa­gande de l’o­li­gar­chie financière…

Les Maisons du Peuple Comment construire, mettre en place une Maison du Peuple per­met­tant d’ac­cueillir les GJ, mais aus­si des citoyens en colère de tous bords, afin de se réunir ‚de réflé­chir et construire ensemble ‚sur chaque ter­ri­toire, dans la durée …? Quels sont les moyens juri­diques, admi­nis­tra­tifs à mettre en place ?  Vers quelles ins­tances se tour­ner ? Ces Maisons du peuple pour­raient ain­si faire lien et favo­ri­ser des contacts et expé­riences com­munes … pour peu qu’un outil de com­mu­ni­ca­tion com­mun soit mis en place sur toute la France.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Il est indis­pen­sable dans un pre­mier temps de défi­nir nos objec­tifs prio­ri­taires à par­tir des réflexions et pro­po­si­tions des AG locales. Comment faire pour que l’ACTION citoyenne des GJ soit plus col­lec­tive dans la France entière ? Les mou­ve­ments locaux qui s’au­to-orga­nisent peuvent trou­ver des liens entre eux  à tra­vers des actions sym­bo­liques de nos reven­di­ca­tions (et non pas seule­ment dans la capi­tale) “J’écris ton nom Liberté de P. Eluard ” affi­ché dans toutes les villes du Grand Est Pourquoi ne pas ini­tier de telles actions sur tout le ter­ri­toire ? Le mou­ve­ment GJ est d’a­bord un MOUVEMENT D’ACTIONS …

Revenu et pou­voir d’achat Les GJ peuvent inci­ter par leur éner­gie et leur révolte les dif­fé­rents mou­ve­ments sociaux à lut­ter contre les attaques gou­ver­ne­men­tales qui tendent à pri­va­ti­ser   tous les ser­vices et à leur don­ner tout pou­voir, inten­si­fiant la pré­ca­ri­sa­tion .Le mou­ve­ment GJ doit être, avant tout, un ini­tia­teur de LIENS. Contre la finan­cia­ri­sa­tion, l’in­for­ma­tion de la popu­la­tion est essen­tielle ‚mais aus­si ‚le lien avec les dif­fé­rents lan­ceurs d’a­lerte qui tra­vaillent sur ce sujet (Maxime Rénahy, Frédéric Lordon…)Relayer leurs réflexions ‚ana­lyses déjà au niveau des GJ qui pour­ront ain­si mieux appré­hen­der la com­plexi­té de ce monde opaque et le dénoncer…

Ecologie des gilets jaunes Pourquoi une Écologie des GJ ? Par leurs actions ‚les GJ se mettent en lien avec les dif­fé­rentes asso­cia­tions mili­tantes éco­lo­giques qui tra­vaillent spé­ci­fi­que­ment sur ce sujet ( ANV COP 21,XR, Alternatiba…)depuis quel­que­fois des années …Ce sont sur chaque ter­ri­toire avec elles et avec les citoyens que l’on peut mettre en œuvre des actions afin d’é­veiller les citoyens sur leur pos­si­bi­li­té d’ac­tion dans le réel ‚d’a­ler­ter sur les dan­gers du réchauf­fe­ment cli­ma­tique (indus­tries pol­luantes, pes­ti­cides, des­truc­tion de l’é­co-sys­tème par la béton­ni­sa­tion ex : ZAD des Vaîtes à Besançon  ini­tiée par XR sou­te­nu par les GJ…)

Démocratie Directe : régime poli­tique dans lequel le peuple exerce direc­te­ment le pou­voir : on se réunit, on dis­cute, on vote… L’idée du RIC CARL pro­po­sé par les GJ semble répondre à ce besoin …ain­si que le tirage au sort des citoyens pour exer­cer, dans un temps défi­ni, une mis­sion défi­nie …mais plu­sieurs pro­blèmes se posent … Comment convaincre ceux qui ont le pou­voir de l’u­ti­li­ser, même sur le plan local ? Le peuple doit être prêt à s’en­ga­ger, en tant que citoyen, à par­ti­ci­per à la vie de la cité et en avoir le temps et la pos­si­bi­li­té … il sera utile de s’in­ter­ro­ger sur ces obstacles …

Gilets jaunes à l’international Soutenir et faire, si pos­sible, lien avec les luttes à l’in­ter­na­tio­nal est impor­tant … mais il semble prio­ri­taire que nous nous cen­trions d’a­bord sur la dyna­mique inté­rieure des AG locales, régio­nales et sur les liens à favo­ri­ser entre elles plu­tôt que de se cen­trer sur l’ex­té­rieur du territoire…Nous ne sommes pas un parti …

4-Brioude 43 haute Loire

MISE EN PLACE DE LA 5 G = DANGER Les hautes fré­quences (sup à 27 GHz) pro­duisent des ondes

mil­li­mé­triques sus­cep­tibles d’inverser plu­sieurs fois la poa­ri­sa­tion des cel­lules vivantes (organes, muscles) + bio­di­ver­si­té + sur­veillance accrue des populations.

DEMOGRAPHIE Le terme n’est pas un gros mot. Dans les groupes GJ, il y a comme une omer­ta sur ce sujet.

ATTEINTE A LA LIBERTE

5-Cluses-Scionzier 74 Haute Savoie

Remobilisation des gilets jaunes Pourquoi cette démo­bi­li­sa­tion ? Peur de la répres­sion ? Confinement ? Divergences d’i­dées ? Comment retrou­ver une uni­té ? L’appel du 12 devrait per­mettre la remo­bi­li­sa­tion. Faire des appels à mobi­li­sa­tion à par­tir de thèmes. Ex : le RIC, refus de la réforme de la retraite, dénon­cer les médias com­plices du pou­voir en place, la défense des acquis de 1936 et 1945…

Pour que cessent les men­songes media­tiques Lutter contre les médias à la solde du pou­voir et du capi­ta­lisme. Comment obte­nir de vraies infor­ma­tions en contrant les médiats dominants ?

Créer une légis­la­tion qui garan­tisse un sys­tème d’in­for­ma­tion indé­pen­dant de tout pouvoir.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Une orga­ni­sa­tion du mou­ve­ment des GJ, oui mais pour­quoi et  laquelle ? Comment garan­tir que cette orga­ni­sa­tion ne repro­duise pas le sys­tème repré­sen­ta­tif actuel qui ne nous repré­sente pas du tout ou qui tra­hit sys­té­ma­ti­que­ment ses enga­ge­ments (pro­messes de cam­pagne). La suc­ces­sion d’ADA a per­mis une avan­cée impor­tante dans l’exer­cice de la prise de posi­tions. C’est un exer­cice de démo­cra­tie. Aujourd’hui, les prises de déci­sions res­tent dif­fi­ciles : l’ab­sence de man­dat des délé­gués est sou­vent un frein.  Pour qu’un délé­gué puisse voter une déci­sion, il faut qu’il soit man­da­té pour le faire ; ce qui signi­fie que le pro­jet ait été dis­cu­té dans son groupe man­da­taire. Pour la prise de posi­tion, c’est plus facile, les débats ont géné­ra­le­ment eu lieu dans les dif­fé­rents groupes. Actuellement les ADA n’ont aucun pou­voir exé­cu­tif. Mais avant cela, la ques­tion de l’in­dé­pen­dance pou­voir démo­cra­tique est à régler !

Le reve­nu et le pou­voir d’achat Abolition des pri­vi­lèges, des passe-droit, des para­chutes dorés … Réduction de l’é­chelle des salaires. Salaire mini­mum 1500€  net indexé sur le coût de la vie et du par­tage des pro­fits réa­li­sés par l’entreprise

L’écologie des gilets jaunes Le sys­tème capi­ta­liste détruit l’environnement. On ne peut donc pas comp­ter sur les entre­prises pri­vées pour remé­dier aux pro­blèmes écologiques.

Comment est-il pos­sible de pro­té­ger l’environnement et la san­té humaine dans un sys­tème éco­no­mique fon­dé uni­que­ment sur la recherche du profit ?

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France Redonner au peuple le droit de déci­der pour lui-même : chaque élu doit être élu pour une mis­sion pré­cise dont il doit rendre compte ; il est éga­le­ment révo­cable. Garantir l’in­dé­pen­dance du pou­voir à tous les niveaux : RP, AG, entre­prises, quar­tiers, Communes, Villes, dépar­te­ments, régions, Nation, International. À chaque niveau, les élus seront man­da­tés et révo­cables, ce qui implique qu’ils rendent compte de leur man­dat. Cette pre­mière étape de l’or­ga­ni­sa­tion démo­cra­tique per­met­trait de com­plé­ter les prises de posi­tions (ce qui est actuel­le­ment en place dans les ADA) par des prises de décisions.

Comment garan­tir l’in­dé­pen­dance poli­tique des influences lobyistes, média­tiques, financières ?

Gilets jaunes à l’international L’effort est à faire sur la com­mu­ni­ca­tion. Le capi­ta­lisme est mon­dial, il est impor­tant de se mettre en contact avec les GJ d’Europe et du monde aus­si. Ça bouge dans le monde, il est impor­tant de savoir ce qu’il se passe.  S’informer et se coor­don­ner avec les GJ du monde pour­rait être nos objectifs.

6-Crolles 38 Isère

Structuration des gilets jaunes Le Rond-Point de Crolles pense que l’ef­fort et la néces­si­té de struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment doit englo­ber l’en­semble des Gilets jaunes du pays.

Notre pro­po­si­tion : Que l’ADA invite la tota­li­té des groupes repré­sen­ta­tifs consti­tués de gilets jaunes exclu­si­ve­ment sur le thème de la struc­tu­ra­tion avec pour man­dat de créer cette struc­ture démo­cra­tique qui soit : centre de com­mu­ni­ca­tion et de coor­di­na­tion / réfé­rent interne et externe / centre et relais hori­zon­tal des pro­po­si­tions des groupes / force de pro­po­si­tion (avec navette de vali­da­tion par les groupes) / garante des décisions.

Question 1 : Idées mini­males : RIC, sou­ve­rai­ne­té et démo­cra­tie — pou­voir d’a­chat et vie digne -

jus­tice sociale — défense des droits et des liber­tés — défense de l’environnement

Question 2 : péri­mètres de com­pé­tence : dépar­te­men­tal et national

Question 3 : Outils de contrôle démo­cra­tique : Porte-paroles inter­chan­geables et man­da­tés par la

struc­ture natio­nale et départementale

7-Favergnes-Ugine 73 Savoie

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Essayer de ras­sem­bler les dif­fé­rents cou­rants GJ (ADA, ligne jaune, consti­tuants…) pour avoir une force qui pèse.

Avoir une pré­sen­ta­tion des tra­vaux (outils numé­riques en par­ti­cu­lier qui ont été déve­lop­pés depuis l’ADA5).

Proposition spé­ci­fique concer­nant l’ADA :

Deux ADA par an maxi­mum avec 6 mois de pré­pa­ra­tion. Dès la fin d’une ADA les groupes de bases pré­parent des motions à sou­mettre à l’en­semble des groupes. Le groupe de pré­pa­ra­tion de l’ADA ou un groupe spé­ci­fi­que­ment dédié éta­blit un calen­drier, col­lecte les motions des groupes, les publie et les ren­voie à l’en­semble des groupes. Ces der­niers ont alors la pos­si­bi­li­té de pro­po­ser des amen­de­ments ou des contre motions qui seront ensuite ren­voyés au groupe de pré­pa­ra­tion qui publie­ra et ren­ver­ra vers les groupes de base. Chaque groupe local pour­ra alors se réunir sur la base de la der­nière publi­ca­tion trans­mise et don­ner les man­dats défi­nis par eux-mêmes à leurs délé­gués-ées. Le vote s’ef­fec­tue­ra sur la base d’un droit de vote p

Revenu et pou­voir d’achat Dans une pers­pec­tive de reve­nu incon­di­tion­nel à plus ou moins long terme, pen­ser à dif­fé­rentes formes de reve­nus autres que la mon­naie tra­di­tion­nelle. Sur le modèle de ce que pro­pose le réseau sala­riat et ingé­nieur sans fron­tière on pour­rait ver­ser 100 euros sur la carte vitale de cha­cun pour pou­voir ache­ter de l’a­li­men­ta­tion dans des maga­sins conven­tion­nés (type AMAP, pas de grand dis­tri­bu­tion bien sûr).

Cela ferait d’une pierre deux coups, don­ner du pou­voir d’a­chat digne (ali­men­ta­tion de qua­li­té, pas comme celle des banques ali­men­taires) et déve­lop­per les cir­cuits courts qui four­ni­raient un reve­nu à plus de producteurs.

Ce reve­nu est à finan­cer par une coti­sa­tion sur la valeur ajou­tée des entre­prises par exemple. On peut aus­si ima­gi­ner géné­ra­li­ser ça au loge­ment, transport.

En conclu­sion : s’ap­puyer sur du “déjà là”.

Ecologie des gilets jaunes L’écologie popu­laire de trans­for­ma­tion sup­pose une poli­tique de rup­ture avec le capi­ta­lisme vert et une conver­gence des luttes sociales et envi­ron­ne­men­tales. Cette éco­lo­gie converge vers les objec­tifs : elle se retrouve pour prô­ner une décrois­sance sou­te­nable et rapide. Défendre les com­muns, l’entraide, la coopé­ra­tion, lier bio­di­ver­si­té et diver­si­té humaine, lut­ter contre toutes les domi­na­tions sociales (genre, eth­nique, social), défendre la sou­ve­rai­ne­té ali­men­taire et l’agro-écologie, en finir avec les « grands pro­jets inutiles », les crimes indus­triels (usines Seveso, amiante, pro­duits toxiques…), par­ti­ci­per à la mise en place d’une démo­cra­tie par en bas. Créer une consti­tuante de l’é­co­lo­gie popu­laire et sociale ouverte à tous les cou­rants de l’écologie de trans­for­ma­tion pour refon­der le pro­jet éco­lo­giste sur des fon­da­tions de rup­ture avec le capi­ta­lisme vert. Un des objec­tifs serait de rendre visible ce cou­rant et qu’il soit por­té à l’é­lec­tion de 2022 par

exemple.

Démocratie directe Se mettre d’ac­cord sur une stra­té­gie pour reven­di­quer des avan­cées dans la démo­cra­tie réelle sans vou­loir pas­ser de la situa­tion actuelle à un modèle idéal.

Exemples :

Dans un pre­mier temps limi­ter le RIC à la révo­ca­tion des élus,

Lister les cas où le man­dat impé­ra­tif doit s’exer­cer et voir dans quelle mesure un man­da­té peut être auto­nome (on ne peut pas tout écrire à l’a­vance si on veut garer de la fluidité).

Se rap­pro­cher d’or­ga­ni­sa­tions indé­pen­dantes qui ont déjà réflé­chies au sujet de l’é­cri­ture d’une nou­velle consti­tu­tion (ex : APUC).

Gilets jaunes à l’international Monter un groupe de veille et de com­mu­ni­ca­tion pour entrer en contact avec des mou­ve­ments sociaux étran­gers (Chili, Liban, Hong-Kong, Algérie.…)

8-Lyon 69 RHÔNE

Reprendre la main sur la pan­dé­mie Nous ne pou­vons pas igno­rer que la pan­dé­mie consti­tue depuis six mois le quo­ti­dien de la popu­la­tion. Faute de pré­pa­ra­tion à tous les niveaux, les gou­ver­ne­ments ont été contraints au confi­ne­ment qui n’est rien d’autre qu’une capi­tu­la­tion (la suite n’est pas lisible sur la navette pdf, le texte ne se dérou­lant pas)

 

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Une struc­tu­ra­tion est une réponse théo­rique à nos besoins de liens, de com­mu­ni­ca­tion et de ras­sem­ble­ment des groupes de Gilets Jaunes. Mais en pra­tique aucun consen­sus n’a pro­gres­sé sur ce thème récur­rent depuis la pre­mière ADA. [Dans ce domaine les petits pas sont pré­fé­rables : pour­suite de l’ouverture de l’assemblée aux diverses formes et com­po­santes (suite du texte non lisible)

Ecologie des gilets jaunes Les groupes de Lyon ont pré­pa­ré une fiche jointe à cette navette sur ce thème impos­sible à résu­mer en douze lignes.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir Les groupes de Lyon qui ont par­ti­cu­liè­re­ment tra­vaillé sur ce thème, en par­tant de leurs dis­cus­sions sur le RIC, pré­co­nisent un nou­vel éche­lon démo­cra­tique : l’instauration d’assemblées citoyennes locales (aus­si dési­gnées ago­ra) ou socio pro­fes­sion­nelles sur la base d’une popu­la­tion com­prise entre 2500 et 3500 per­sonnes. Elles peuvent consti­tuer le maillon de la tran­si­tion  (suite du texte non lisible)

9-Quissac 07 Ardèche (Les Gaulois de Quissac) + contribution

Coronavirus = Instrumentalisation ? Epidémie : causes, ges­tion, effets…et pour nous, Gilets Jaunes, quelle(s) stratégie(s) ?

 

Structuration du mou­ve­ment des Gilets Jaunes Vote blanc pris en compte … une reven­di­ca­tion à por­ter à tous les niveaux par les GJ ?

 

10-Saint-Sauveur 38 Isère

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Favorables à une struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment des gilets jaunes : une pre­mière expé­rience d’une struc­ture démo­cra­tique : par­tant du local, délègue à des “mis­sion­nés “pour le niveau dépar­te­men­tal  (2 par rond-point, si pos­sible 1homme, 1 femme) qui envoient des man­da­tés au niveau natio­nal… Le niveau régio­nal est très dan­ge­reux (pro­jet gou­ver­ne­men­tal de déman­tè­le­ment de la France qui veut abou­tir à des Lander pour nous rendre invi­sibles et sou­mis dans une UE à domi­na­tion alle­mande… qui n’ou­blie pas ses inté­rêts alors que notre per­son­nel poli­tique  ne cesse de tra­hir les nôtres … Au niveau natio­nal , une assem­blée repré­sen­ta­tive col­lecte les avis des AG locales et dépar­te­men­tales , et sur­tout ne s’é­rige pas en ins­tance déci­sion­nelle sans vali­da­tion locale…permanent aller-retour afin de vali­der stra­té­gies, plans d’ac­tions, déci­sions …néces­si­té d’AG locales , dépar­te­men­tales pour faire remon­ter les vali­da­tions et les propositions…porte-paroles man­da­tés et révo­cables à tous les niveaux.

Revenu et pou­voir d’achat Travailler à la conver­gence avec des syn­di­cats qui mettent en œuvre la Charte d’Amiens ! Convaincre la popu­la­tion que la dette est illé­gi­time, qu’il y a de l’argent , que l’on peut retrou­ver une mon­naie sou­ve­raine pour finan­cer  par une banque de France rede­ve­nue  émet­trice de la mon­naie, une reprise indus­trielle pour assu­rer notre auto­no­mie et ins­tau­rer un vrai contrôle des dépenses de l’Etat, réta­blir des ser­vices publics , etc… Mais pour cela il faut sor­tir de l’UE, pas d’autre solution…

Ecologie des gilets jaunes Sujet secon­daire même s’il est impor­tant !! La poli­tique et le social priment. Retrouver une auto­suf­fi­sance ali­men­taire, inci­ter à une dimi­nu­tion de l’a­gri­cul­ture inten­sive empoi­son­neuse, et une aug­men­ta­tion des espaces d’a­gri­cul­ture pré­ser­vant san­té et qua­li­té de l’a­li­men­ta­tion, favo­ri­ser culture bio sur tous les espaces éco­nome en eau  dis­po­nibles.. Informer et for­mer les citoyens ; pro­mou­voir les alter­na­tives à cette orga­ni­sa­tion pré­da­trice et gaspilleuse…

Apprendre à sub­sti­tuer une nour­ri­ture  sobre et régé­né­ra­trice à une nour­ri­ture  impo­sée par la pub et géné­ra­trice de mala­dies : reve­nir à une connais­sance res­pec­tueuse des forêts et des ani­maux sans que ce soit au détri­ment des agri­cul­teurs … Préparer à réduire la dépen­dance vis à vis de la tech­no­lo­gie numé­rique dont le but est le condi­tion­ne­ment et la surveillance…

 

II Bourgogne

11-Dijon 21 Côte D’or

VIOLENCE D’ÉTAT et DROITS HUMAINS Détournement de la notion de sécu­ri­té, confu­sion entre sûre­té et sécurité

PLURALITÉ DES GENRES

LIBERTÉ DU CHOIX DE SA FIN DE VIE

PRODUCTION ET PROPRIÉTÉ Réfléchir sur le droit de pro­prié­té ins­crit dans les droits de l’homme, et sur la pro­prié­té des moyens de pro­duc­tion, com­ment reprendre le contrôle des moyens de production

Structuration du mou­ve­ment des Gilets Jaunes PAS PRIORITAIRE POUR NOUS

 

Le reve­nu et le pou­voir d’a­chat ÉVIDEMMENT LES NOTIONS DE REVENU UNIVERSEL SONT AU CŒUR DE CE THÈME

 

L’écologie des Gilets Jaunes LES GILETS JAUNES DOIVENT METTRE EN AVANT LEUR PARTICULARITÉDANS LA MANIÈRE DE FAIRE ET DE PARLER D’ÉCOLOGIE, EN METTANT LA DÉFENSE DU VIVANT AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS

 

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France DÉTERMINANT POUR L’ÉDUCATION POPULAIRE ET LA REPRISE EN MAIN DU POUVOIR PAR LE PEUPLE

 

Gilets Jaunes à l’in­ter­na­tio­nal PAS PRIORITAIRE POUR NOUS

 

12-MACON 71 Saône et Loire

 

Le capi­ta­lisme est la plus for­mi­dable machine à détruire. Destruction de l’environnement (du sol), de la morale, de la socié­té, de la soli­da­ri­té, de la paix, des indi­vi­dus… Surtout dire et nom­mer la capi­ta­lisme (sys­tème ou monde tech­no-capi­ta­liste, consu­mé­riste et finan­cia­ri­sé) puisqu’un simple enchai­ne­ment logique néces­si­te­rait de dire anti­ca­pi­ta­liste. Détruire la capi­ta­lisme (ou son visage ultime le fas­cisme) avant qu’il ne nous détruise.

 

Le CNR Remettre au goût du jour le pro­gramme du CNR qui peut ser­vir de base pour pré­pa­rer le pro­gramme ou l’organisation de la socié­té avec plus de démo­cra­tie directe ou locale pour l’après-révolution. Il fau­dra être prêt pour ne pas se faire voler l’insurrection, comme pour les prin­temps arabes !

 

La grève géné­rale Préparation et orga­ni­sa­tion de la grève géné­rale. Informer sur l’intérêt des blo­cages et leurs consé­quences. Bloquer les flux : élec­trique, rou­tier, média­tique, se réap­pro­prier les moyens de résis­ter : dis­tri­bu­tion élec­trique, grandes sur­faces. Rappeler les grèves de 36 (15 jours) et 68 (1 mois) et leurs bénéfices.

Plus cci qui mérite d’être mis au début :

-La pro­prié­té privée

-Reprendre et por­ter le RIC

-Progrès tech­no­lo­gique, 5G, Smart city

 

III BRETAGNE

 13-Les Menhirs Affranchis 29 Finistère  56 Morbihan

Sauvegarder la sécu­ri­té sociale et les ser­vices publics Faire ces­ser ce déman­tè­le­ment de ce qui fait la par­ti­cu­la­ri­té de notre pays. Sécurité sociale, hôpi­tal, proxi­mi­té des ser­vices publics mais aus­si Droit du tra­vail. Sus à la cen­tra­li­té dans nos vies ! On n’est pas que des outils. Nous devons créer nous-mêmes nos propres ser­vices : par exemple pro­po­ser les assu­rances jaunes, les mutuelles jaunes, si pos­sible la banque jaune. La seule chose qui inté­resse nos adver­saires, c’est le FRIC. C’est donc là qu’on doit frap­per. Evitons  l’utilisation des élec­tions au maxi­mum pour leur don­ner notre fric. Le cas d’élection à la sécu­ri­té sociale est un moment cru­cial de la chose. [… lec­ture dif­fi­cile] Quel par­te­na­riat avec le conseil natio­nal de la nou­velle résis­tance où se sont retrou­vés de nom­breux gilets jaunes. Le cnnr a pas mal de figures cré­dibles qui peuvent être un trem­plin pour les gilets jaunes vers l’accès à la repré­sen­ta­tion populaire.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Ce qui nous inté­resse par­ti­cu­liè­re­ment c’est « ORGANISONS NOS DESACCORDS ». Nous sommes une véri­table force qui peut véri­ta­ble­ment ren­ver­ser les choses en France mais notre force des gilets jaunes est amoin­drie par les pro­blèmes d’egos et les pro­blèmes de diver­gence de vue. Or, on seule­ment nos diver­gences peuvent être une richesse mais en plus, on a des vues tota­le­ment com­pa­tibles et sou­vent les mêmes en sub­stance : ce n’est sou­vent qu’une ques­tion de forme. Nous devons nous unir en vue de construire un pro­jet de socié­té qui unit nos diversités.

Le reve­nu et le pou­voir d’achat  Cessons de par­ler de POUVOIR D’Achat, trou­vons un autre terme/ Il ne s’agit pas de pou­voir « ache­ter », ache­ter est un terme de consom­ma­tion et c’est jus­te­ment ce qu’ils veulent faire de nous : des ache­teurs, des consom­ma­teurs. Nous devons nous orien­ter vers de nou­velles façons d’être, pro­po­ser de nou­velles rela­tions… ins­tau­rer le troc, la fabri­ca­tion, le réem­ploi, la récup et bien enten­du un salaire incon­di­tion­nel pour TOUS et pas un reve­nu mini­mum qui n’est qu’une cha­ri­té pour nous contrô­ler. Instaurer d’autres moyens. Multiplions les gra­ti­fe­ria, le troc.

Démocratie directe Proposons une  nou­velle consti­tu­tion, com­men­çons par la consti­tu­tion du groupe local et de plus en plus large jusqu’à la consti­tu­tion natio­nale qui don­ne­ra au peuple le pou­voir de déci­der pour lui-même. Municipalisme.

14-Le Mans 72 (Sarthe) et Nantes 44 (Loire-Atlantique)

Représentation du mou­ve­ment GJ Désignation par tirage au sort d’un porte-parole du mouvement

- défi­ni­tion du man­dat : repré­sen­ter les GJ auprès des auto­ri­tés (exé­cu­tif & législatif)

- légi­ti­mi­té : appel men­suel à vote de sou­tien sur giletsjaunes-coordination.fr méca­nisme de révo­ca­tion : ne pas dénon­cer trop rapi­de­ment le repré­sen­tant (ma

 

Objectif des pro­tes­ta­tions L’objectif non-défi­ni des mani­fes­ta­tions & pro­tes­ta­tions engendre une démo­bi­li­sa­tion. Définir un objec­tif clai­re­ment défi­ni : Rencontrer l’exé­cu­tif (local, natio­nal) pour lui récla­mer d’a­gir pour la qua­li­té de vie des popu­la­tions et pour une gou­ver­nance citoyenne

Dépasser l’é­ga­li­té H/F L’égalité par­faite entre sexes nie la notion de pari­té, ignore la dis­tinc­tion entre sexes. Réflexion et mise en œuvre d’une éga­li­té H/F sans se sou­cier de la pari­té dans la repré­sen­ta­ti­vi­té mais que les actions, reven­di­ca­tions, décla­ra­tions soient éga­li­taires et équi­tables pour les sexes

Représentativité à l’AdA Les man­da­tés aux AdA repré­sentent des groupes de taille diverses, or chaque votant dis­pose d’un “poids” équi­valent lors des prises de déci­sion AdA. Ceci n’est pas équi­table lors­qu’un man­da­té repré­sente un groupe de 10 ou de 500, de Ceci n’est pas équi­table lors­qu’un man­da­té repré­sente un groupe de 10 ou de 500, de  même l’as­si­dui­té de ces groupes est inéqui­table (un groupe constant est plus impliqué

 

Stratégie Elections Des élec­tions ont lieu : muni­ci­pales & séna­to­riales en 2020, légis­la­tives partielles,

dépar­te­men­tales et régio­nales en 2021, pré­si­den­tielles puis légis­la­tives en 2022

Les GJ doivent éta­blir une stra­té­gie com­mune pour faire ECHOUER les candidats

par­ti­sans du sys­tème (LREM, Modem, mais aus­si PS, LR, RN, EELV)

 

Structuration du mou­ve­ment des Gilets Jaunes Organiser les méca­nismes d’élection/désignation de repré­sen­tants dépar­te­men­taux,  régio­naux et natio­naux afin d’of­frir aux groupes locaux une vitrine.

cf Thème A

 

Le reve­nu et le pou­voir d’a­chat Les aspects macro-éco­no­miques sont hors de por­tée des GJ, puisque déci­dés par mar­chés finan­ciers & UE. Les dés sont pipés et les GJ doivent ins­tau­rer des éco­no­mies locales et vivrières

 

L’écologie des Gilets Jaunes Lutte contre TOUS pro­jets engen­drant une crois­sance éco­no­mique et le pro­fit d’ul­tra riches cher­chant à exploi­ter l’é­co­lo­gie à fins d’affairisme

 

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France La démo­cra­tie directe implique une édu­ca­tion popu­laire géné­ra­li­sée OU s’ex­pose à un mani­pu­la­tion des élec­teurs (popu­lisme) La démo­cra­tie liquide est un idéal. En l’é­tat, pro­po­ser un droit de regard CONTRAIGNANT d’ins­tances citoyennes tirées  au sort (Les conv. citoyennes ou les consul­ta­tions locales n’ont aucun pou­voir contraignant)

 

Gilets Jaunes à l’in­ter­na­tio­nal Consolider et ins­tau­rer en France, les autres pays & région s’en ins­pi­re­ront. Seule mis­sion inter­na­tio­nale : la solidarité

 

15-Pays Bigouden Pont-Labbé 29 Finistère

Répertorier TOUTES LES ACTIONS pos­sibles Nous sommes tel­le­ment dif­fé­rents que cha­cun a son mode d’ac­tion et par­fois dans les groupes, on se cherche. Il serait, me semble-t-il beau­coup plus facile, si nous avions une base de don­nées pré­sen­tant les dif­fé­rentes actions pos­sibles sans juge­ment de celles-ci. Je vais don­ner un exemple pour être concrète : Dans cette base, nous pour­rions trou­ver des lettres types à envoyer aux dépu­tés, par­le­men­taires, séna­teurs, pré­sident. Comme cela serait en accès libre chaque groupe (et même chaque indi­vi­dus) pour­rait agir sans concer­ta­tion et aval de son groupe. Car bien que l’on monte des équipes, par­fois on se perd en vou­lant trop en faire. On pour­rait alors désta­bi­li­ser le pou­voir sans for­cé­ment de coor­di­na­tion de groupe.

Communiquer sur TOUS NOS DEBATS au plus grand nombre Comment com­mu­ni­quer sur TOUS NOS DEBATS au plus grand nombre (30005), pour enfin qu’ils aient un écho autre que l’entre- soi que l’on se forge petit à petit avec les boites mails ?

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes  Plus on cherche la struc­tu­ra­tion et plus on perd du monde. Votre pro­po­si­tion de répondre en notre nom est un bon début. Du moment où on man­date des per­sonnes, on perd du sens au débat. Il parait com­pli­qué de ras­sem­bler tout le monde, à moins de mettre un énorme dis­po­si­tif sur les réseaux sociaux en paral­lèle de l’ADA, ou ceux qui n’ont pas pu venir pour­rait éga­le­ment inter­agir dans les prises de “déci­sions”. Car pour cer­tain, il est dif­fi­cile se déga­ger un week-end entier pour venir assis­ter aux ADA.

Revenu et pou­voir d’achat Le mot COMMENT revient sou­vent, je suis de ceux qui pensent que sans ren­ver­ser le sys­tème, nous n’ar­ri­ve­rons JAMAIS à mettre en place, ce dont on a, le plus démo­cra­ti­que­ment par­lant, débat­tu en long en large et en tra­vers dans TOUTES les ADA. On est mul­tiple et je reste per­sua­dé que l’en­semble de la popu­la­tion aura les solu­tions le moment venu.

L’écologie des gilets jaunes Des thèmes de l’é­co­lo­gie sont sou­vent abor­dés chez les GJ mais c’est nor­mal vu que nous sommes des citoyens.… Je ne pense pas qu’il y ait une éco­lo­gie GJ, plus un sou­hait de FUTUR.

Démocratie directe  La base du Vrai Débat n’est pas à mini­mi­ser. Tous les Comptes ren­dus d’ADA ne sont pas à évin­cer. Le tra­vail de recherche des Constituants est colos­sal et très pré­cis. En ajou­tant toutes les infor­ma­tions des spé­cia­listes, les pos­si­bi­li­tés sont mul­tiples et énormes. Alors on s’y met quand ? RIC

Gilets jaunes à l’international  Le chan­ge­ment peut venir du fait que l’on ren­verse la table.… Soyons fer de lance et fai­sons quelque chose Nationalement avant de pou­voir aider l’in­ter­na­tio­nale (18005). La pres­sion est mon­diale, sou­te­nons-nous entre Peuple en lutte mais sans se dis­per­ser. Car on peut aus­si pen­ser que si nous y arri­vons, d’autres pays comme la Belgique sui­vrons dans la fou­lée. Et Nationalement, fai­sons quelque chose pour recon­naître le sta­tut de Prisonniers POLITIQUES pour les Gilets Jaunes, et les faire sor­tir de Prison.

 

IV CENTRE VAL-DE-LOIRE 

16-Angers 49 Maine-et-Loir

Les gilets jaunes et la lutte contre la misère La pau­vre­té c’est le manque de super­flu, la misère c’est le manque du néces­saire. En 2020, de par le monde et même dans un pays riche comme la France, de plus en plus d’être humains n’ont pas accès au « néces­saire ». Un enfant meurt de faim/ maltrunition

Travailler, pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Faire la dif­fé­rence entre tra­vail et emploi. Un tra­vail qui n’a pas de « sens » rend mal­heu­reux, ne pas perdre sa vie à la gagner. Refuser de pro­duire des trucs qui ne servent à rien, des armes, des lacry­mos, des LBD etc.

La poli­tique de la peur La crise du covid a mis en évi­dence que la peur du virus est uti­li­sée, non pas pour des rai­sons de san­té publique, mais pour des rai­sons poli­tiques afin de réduire les liber­tés, le droit de mani­fes­ter, de se culti­ver etc. On en vient à un tota­li­ta­risme sanitaire.

L’égalité Femmes-Hommes. Les femmes donnent la vie. Comment sor­tir des sté­réo­types dans l’éducation, la vie de tous les jours. On a vu que les pays diri­gés par des femmes ont mieux géré la crise sani­taire que ceux diri­gés par des hommes. Combattre les vio­lences faites aux femmes.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Ce Thème a été clas­sé 3ème par ordre d’importance par les participant.e.s. Les idées mini­males com­munes : vivre heu­reux tout sim­ple­ment, pou­voir déci­der de sa vie, pas de chef, hori­zon­ta­li­té du mou­ve­ment ? Partir du plus petit éche­lon de ter­ri­toire, les quar­tiers de vielle, en rural la com­mune (la vraie, pas les regrou­pe­ments), les ZAD. Pas de réponse aux outils de com­mu­ni­ca­tion mis à part les pages et les pages F. Un.e doit rem­plir son man­dat et que son man­dat. Necessité de limi­ter son temps de mandat.

Revenu et pou­voir d’achat Ce thème a été clas­sé 2ème par les participant.e.s. Il est néces­saire d’avoir des reve­nus décents pour vivre et non sur­vivre. Le mou­ve­ment des gj a démar­ré sur l’augmentation de la taxe sur le gasoil. Le slo­gan « tra­vaille, consomme et ferme ta gueule » résume le ras-le-bol des gj qui ne veulent plus tra­vailler n’importe com­ment et pour n’importe qui. Qui ne veulent pas consom­mer n’importe quoi et y être inci­té par la publi­ci­té. Qui ne veulent plus fer­mer leur gueule mais prendre part aux décisions.

Ecologie des gilets jaunes Thème clas­sé 3ème. Il y a une réelle prise de conscience des désastres pro­vo­qués par les pro­blèmes envi­ron­ne­men­taux ? Une réelle prise de conscience de l’urgence de prendre en compte ces pro­blé­ma­tiques ? Des actions de ramas­sage le long des berges des cours d’eau ont été menées. Chacun.e. à sa manière agit comme elle, il peut. Certain.e.s envi­sagent  de s’installer en auto­no­mie. Plusieurs par­ti­cipent à des réseaux d’alimentation des luttes.

Démocratie directe Thème clas­sé en pre­mière posi­tion par les participant.e.s (7 sur 19). La démo­cra­tie directe se ferait par réfé­ren­dum après des débats en petits groupes afin de pou­voir déjà poser une ques­tion cor­rec­te­ment, clai­re­ment et sans influen­cer les réponses. Le choix des mandaté.e.s se ferait non pas par appel à can­di­da­ture mais par la dési­gna­tion par le groupe de la ou des per­sonnes qui leur semblent les plus aptes à les repré­sen­ter et à défendre leurs causes.

Gilets jaunes à l’international Thème en 5ème posi­tion. Personne ne l’a pla­cé en 1ere et 7 l’ont pla­cé en 5ème posi­tion. Si des actions de soli­da­ri­té avec les autres pays ont pu avoir lieu, la réflexion qui revient sou­vent est : « il y a déjà tant à faire ici… » A noter, une par­ti­ci­pa­tion impor­tante des GJ aux mani­fes­ta­tions contre le racisme et les vio­lences poli­cières qui ont eu lieu à Angers.

17-Bourges 18 Cher (col­lec­tif col­lé­gial C.A.B.A.)

Les mai­sons du peuple façon GJ En par­tant du sui­vi des mai­sons du peuple GJ édi­fiées depuis plu­sieurs années, par les retours en défi­nir l’ob­jet, les dif­fé­rents modes de fonc­tion­ne­ment, objec­tifs gj et demandes des citoyens sont-ils en résonances.

Actions directes le temps est venu de mettre en pra­tique les expé­riences acquises au fil des  2 années de com­bat, pour sélec­tion­ner les modes d’ac­tions les plus effi­caces voir construc­tifs pour oublier les anciennes pra­tiques com­plé­te­ment digeste pour les pou­voirs en place, nous vou­lons citer, la manif, la grève, l’oc­cu­pa­tion aus­si au final.

Démocratie directe Sous ce thème nous regrou­pons les sous thèmes sui­vant : mise en place des assem­blées citoyennes du peuple, l’é­la­bo­ra­tion des consti­tu­tions com­mu­nales jaunes et la mise en place du RIcL, petit frère du ric mais local.

Gilets jaunes à l’international conforme aux tra­vaux enga­gés par la com­mis­sion de l’ADA 6 .

18-Montabon 72 Sarthe

Quel ave­nir pour les géné­ra­tions futures ? Etre jeune aujourd’hui est-il une chance ou une angoisse au vu de la décom­po­si­tion de notre monde actuel ? L’effondrement des démo­cra­ties, la course folle au pro­grès, la consom­ma­tion com­pul­sive, le chan­ge­ment cli­ma­tique qui s’accélère avec des consé­quences désas­treuses sur tout ce qui est vivat ? La fuite en avant illu­soire vers un tou­jours plus qui ne comble jamais nos aspi­ra­tions pro­fondes. Tout cela n’est pas de nature encou­ra­geante pour la jeu­nesse. Ils sont sou­vent taxés à tort d’insouciants, d’impénitentes. Ce n’est pas la majo­ri­té. N’ont-ils pas conscience que leur ave­nir s’annonce bien sombre. (suite du texte non lisible)

19-Tours 37 Indre-et-Loire

Fédérer Faire front com­mun avec des orga­ni­sa­tions, asso­cia­tions ou syn­di­cats ayant des accoin­tances avec les GJ (sor­tons de notre iso­le­ment) : le NCNR, “Votez pour vous”, syn­di­cats de tra­vailleurs, XR ou autre…

Défendre notre liber­té ne pas craindre d’at­ta­quer élus et ins­ti­tu­tions ne répon­dant pas aux cri­tères de pro­bi­té, d’exem­pla­ri­té ou contre­ve­nant au droit. A défaut d’ob­te­nir jus­tice, départ des élus fau­tifs ou au risque d’être débou­té de nos demandes, atta­quons par le biais de la loi, ne serait-ce que pour expo­ser en pleine lumière les dys­fonc­tion­ne­ments dont nous sommes témoins ou victimes !

Communication A ce jour, nous n’a­vons aucune pla­te­forme effi­cace, intui­tive et pro­té­gée pour échan­ger effi­ca­ce­ment et nous per­mettre de construire col­lec­ti­ve­ment sur tout le ter­ri­toire. Les échecs de “la ligne jaune” ou de la com­mu­ni­ca­tion sur “pro­ton” en sont les exemples criants. Il faut créer un outil, et urgemment !

Travail à l’heure où nous sommes face aux licen­cie­ments de masse et à une crise éco­no­mique sans pareille, fai­sons en sorte de créer nous-même nos acti­vi­tés de pro­duc­tion ! C’est le moment où jamais de nous tour­ner vers l’al­ter­na­tif et le col­lec­tif !!  Le monde d’a­près com­mence maintenant !

Santé La “crise sani­taire ” a été une excuse bien pra­tique pour finir de sac­ca­ger l’Hôpital !

Mettons tout en œuvre pour le défendre ! Organisons nous pour nous lier aux soi­gnants  et allons faire nombre. Même si les rap­ports avec les syn­di­cats sont pour le moins ten­dus, allons à leur ren­contre pour nous mon­trer notre soli­da­ri­té, en tant que tra­vailleurs de la san­té, usa­gers, défen­seurs des ser­vices publics !  Le col­lec­tif “san­té en dan­ger” peut être cette interface…

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Créer et déve­lop­per une alter­na­tive poli­tique, jouer le jeu des oli­garques pour le ren­ver­ser de l’intérieur.

Revenu et pou­voir d’achat Etudes sur le reve­nu uni­ver­sel de base, inflé­chir le capi­ta­lisme par le boy­cott et un chan­ge­ment pro­fond et radi­cal des pra­tiques d’a­chats et de consommation.

Nécessité de re-reprendre le contrôle de notre pro­duc­tion et de nos outils de pro­duc­tion, relo­ca­li­ser création/consommation/réutilisation. Comment s’af­fran­chir de la main­mise de la finance ?

Ecologie des gilets jaunes L’écologie consiste à prendre soin de notre envi­ron­ne­ment et, de fait, de nous-même en remet­tant la Vie et l’Humain au centre. L’écologie c’est : dépen­ser moins, s’en­trai­der plus, consom­mer moins, pro­té­ger plus.

Démocratie directe Travail sur la consti­tu­tion pour intro­duire le RIC et rendre le pou­voir déci­sion­nel au peuple, réflé­chir à un nou­veau mode de gou­ver­nance col­lé­giale et participative.

Les gilets jaunes à l’international Nous sommes à l’o­ri­gine de l’é­tin­celle de contes­ta­tion qui s’est pro­pa­gée, affir­mée, ren­for­cée… Que faire de cette nou­velle oppor­tu­ni­té inter­na­tio­nale de faire plier le sys­tème de la mon­dia­li­sa­tion capitaliste

 

V‑GRAND EST

20-BERNOLSHEIM 67 BAS-RHIN

RIC S’entendre sur son sens et son inté­rêt. Trouver à le vendre au plus grand nombre (aux autres mani­fes­tants, toute la popu­la­tion. S’associer avec les groupes sur le sujet (type Culture-RIC)

Les outils Faire face aux dif­fi­cul­tés d’or­ga­ni­sa­tions locaux et natio­naux pour échan­ger entre nous, savoir com­ment prendre des déci­sions, iden­ti­fier les com­pé­tences et les besoins (mettre des com­pé­tences au ser­vice des groupes ayant des besoins). Il faut prendre en compte les contextes des réunions (résoudre les désac­cords) et des mani­fes­ta­tions (besoin de se pro­té­ger, de suspendre).

Lutte contre les grands mer­dias L’image des GJ est mani­pu­lée par des men­songes des grands medias. Trouver à dénon­cer ça plus effi­ca­ce­ment, en fai­sant des dos­siers mieux pré­sen­tés et construits (actuel­le­ment c’est en vidéos épar­pillées sur Facebook et en faire une vitrine pour la popu­la­tion pour avoir un contre avis de celle des médias.

Avoir un jour­nal papier à dis­tri­buer (pour don­ner des idées)

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes  Sujet à divi­ser en plu­sieurs avec : la stra­té­gie, l’ob­jec­tif, les méthodes de com­mu­ni­ca­tion, les rela­tions avec les autres mou­ve­ments, les outils, le consen­te­ment. Attention à ne pas mon­ter de chefs

Revenu et pou­voir d’achat (oui) Notre com­bat doit res­ter authen­tique. Il faut retrou­ver le point com­mun des GJ (repar­tir à la base, le pou­voir d’a­chat). Si on demande un chan­ge­ment sur une taxe, l’é­tat peut l’ap­pli­quer et mon­ter une autre taxe pour com­pen­ser. Ce sujet ne peut  pas être réso­lu en un seul ADA. Il nous faut un sys­tème (Discord) pour trai­ter ce sujet en long terme pour consen­tir sur notre modèle sociale préféré.

L’écologie des gilets jaunes Le sujet est bon, mais pas à trai­ter en un ADA. On veut tous pro­té­ger l’en­vi­ron­ne­ment. La seule chose qu’on aura a l’ADA sur ce sujet c’est des dis­putes pro/antinucléaire ou autre. Il vaut mieux créer des réseaux de réflexions long terme (type Discord). => rejoint le thème 1. Les GJ doivent tra­vailler leur image (ne pas faire des déchets autours d’eux…)

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France Renommer en “RIC” (16005). Peut inclure des sujets voi­sins, mais on ne l’au­ra pas sim­ple­ment. Donc il faut deman­der l’es­sen­tiel qui ren­dra le peuple aux com­mandes pour avoir le reste. Simplifier les revendications.

Du coup reprend le thème A : S’entendre sur son sens et son inté­rêt. Trouver com­ment le vendre au plus grand nombre (avec les autres groupes de mani­fes­tants, envers toute la popu­la­tion). Peut-on s’as­so­cier avec les groupes sur le sujet (type Culture-RIC…)

Gilets jaunes à l’international  Non. Sujet super­flu, peut être trai­té par un groupe de tra­vail Discord. => rejoint le thème 1 On a beau­coup d’al­le­mands et de belges qui viennent au groupe. Ils sont accueillis et ils sont forts. Dépend aus­si des médias. Nous devons déjà réus­sir en France pour être fer­tile et semer des graines à l’étranger.

21-Horbourg-Wihr 68 Haut-Rhin (rond-point des cigognes)

Défense des ani­maux et de la nature Nous défen­dons la nature. Il est temps de se rap­pro­cher des asso­cia­tions qui luttent pour la pro­tec­tion de la nature et des ani­maux et de faire des actions com­munes. Il faut s’intéresser à tout car tout nous concerne. Le par­ti poli­tique ani­ma­liste a fait une nette pro­gres­sion ces der­niers temps. Un par­ti qui ne peut pas faire trop de mal puisqu’il défend les ani­maux. Pourquoi  pas ?

Moyens d’action Quels sont nos moyens d’action ? Il faut mettre en place des actions au niveau natio­nal. Faire tous la même chose au même moment. Exemple : dif­fu­sez le texte” J’écris ton nom : LIBERTE” dans toute la France, le 28 et 29 août, seul ou en groupe, peu importe où nous sommes. Texte tiré du poème de Paul Eluard (Résistance, 1942).

 

La Justice S’attaquer aux défaillances de la jus­tice fran­çaise. Faire appel à des asso­cia­tions de défense des droits de l’homme. Venir en aide aux per­sonnes qui se battent contre la justice.

 

La Santé Au-delà de prô­ner un accès aux soins à tout le monde, pour­quoi ne pas remettre en ques­tion la méde­cine occi­den­tale ? Les méde­cins pour la plu­part ne tra­vaillent que pour les fabri­cants de médi­ca­ment. Il faut apprendre aux gens à décou­vrir les méde­cines alter­na­tives, se soi­gner eux-mêmes avec les plantes. Il faut contrer l’in­dus­trie phar­ma­ceu­tique avec les plantes, les huiles essen­tielles etc. Les gens courent trop vite chez le méde­cin pour un simple rhume. Quand il s’a­git d’une mala­die plus grave, les méde­cins n’ont par­fois pas de réponse ni solu­tion, et pour les per­sonnes âgées ils les laissent par­fois s’é­teindre alors  lorsqu’elles auraient pu être sauvées.

Combien de per­sonnes sont mortes en France parce qu’on s’obs­tine à soi­gner uni­que­ment de façon occi­den­tale. En sep­tembre 2019, un petit gar­çon d’Alsace, Hugo, est décé­dé car il devait aller se faire soi­gner en Suisse ou aux Etats Unis pour une mala­die grave. Les parents avaient orga­ni­sé une cagnotte mais c’é­tait trop tard.

 

Communauté Au bout de presque deux ans de lutte, qu’a-t-on vrai­ment obte­nu ou gagné ? Nous sommes constam­ment cri­ti­qués et réveiller les gens devient com­pli­qué. Pourquoi ne pas créer des petites com­mu­nau­tés auto­nomes ? Ça peut être une solu­tion pour contrer le sys­tème (ter­rain, permaculture…).

 

Structuration du mou­ve­ment des Gilets Jaunes Nous ne vou­lons tou­jours pas de chef. Les lea­ders auto pro­cla­més nous ne les connais­sons pas, nous ne leur fai­sons pas confiance. Il faut que les infor­ma­tions soient trans­mises à chaque groupe dans chaque dépar­te­ment, voi­là tout. Pourquoi ne pas créer un “comi­té”, un “conseil ses sages” qui “gui­de­rai” et infor­me­rai tous les gilets jaunes. Ça peut être un groupe de 10 ou 20 per­sonnes de chaque grande région. Avoir une com­mu­ni­ca­tion com­mune nous aide­ra à être plus cré­dible (un seul site inter­net, une seule page natio­nale où il y aurait toutes les infos). Des per­sonnes réflé­chies, res­pon­sables, ouvertes d’esprit.

 

Le reve­nu et le pou­voir d’a­chat Nous savons que c’est le nerf de guerre depuis le début. Mais pour­quoi conti­nuer à en débattre ? Puisqu’à part pro­po­ser une aug­men­ta­tion des salaires et une baisse du coût de la vie on ne peut rien faire de plus ? Si on change radi­ca­le­ment notre mode de vie et notre mode de consom­ma­tion, le reve­nu et le pou­voir d’a­chat paraî­tront bien futiles (tra­vailler pour la com­mu­nau­té, troc, échanges, décroissance,…).

 

L’écologie des Gilets Jaunes Ca fait des années qu’on nous parle d’é­co­lo­gie, de mesures à mettre en place. Mais rien n’est assez fort. Regardez juste la cha­leur qui pro­gresse d’an­née en année… Il faut prendre des mesures radi­cales : fer­mer les centres commerciaux.

Consommer local chez le bou­cher, le fro­ma­ger. Consommer de sai­sons. Une sorte de décrois­sance. Inciter les gens à tra­vailler plus près de chez eux. On envoie les col­ma­riens tra­vailler à Strasbourg et les stras­bour­geois tra­vailler à Colmar : quelle logique ? Il faut inci­ter les gens à pro­fi­ter des lieux autour de chez eux avant de par­tir à l’autre bout du monde. Créer des petites com­mu­nau­tés auto gérées par région ou dépar­te­ment (comi­té de vil­lage). Permettre aux gens de vivre libre­ment de façon auto­nome en res­pec­tant la nature.

 

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France Il ne faut pas rêver, nous n’ob­tien­drons jamais une démo­cra­tie directe. Mais cha­cun devrait pou­voir don­ner son avis. C’est sûr que chaque fran­çais ne peut pas don­ner son avis sur chaque thème, c’est trop com­pli­qué à trai­ter. Mais le RIC fait par­tie de la solu­tion. Tout est déci­dé et trai­té de Paris alors que les besoins sont dif­fé­rents pour chaque région. Pourquoi chaque région ne peut pas déci­der pour elle-même ? Ca per­met­trait aux gens de pou­voir s’ex­pri­mer plus faci­le­ment qu’au niveau national.

 

Gilets Jaunes à l’in­ter­na­tio­nal Il faut d’a­bord lut­ter en France. Mais il faut se ren­sei­gner sur ce qu’il se passe à l’in­ter­na­tio­nal. Exemple : les mani­fes­ta­tions en Allemagne qui ras­sem­ble­ment énor­mé­ment de monde. Biélorussie, Liban. Il faut s’en ins­pi­rer, étu­dier la situa­tion. Pourquoi ne pas ten­ter un jour de faire des actions com­munes avec d’autres pays ? Il faut dif­fu­ser les infor­ma­tions aux autres pays qui pour la plu­part sont cen­su­rés comme nous.

 

22-Nancy Porte sud 54 Meurthe et Moselle

Thèmes libres : Une Constitution par et pour le peuple :

Nécessité pour les citoyens de deve­nir consti­tuants afin de construire une démo­cra­tie authentique.

Etude des pro­ces­sus d’é­cri­ture d’une constitution.

Etapes pos­sibles pour l’é­ta­blis­se­ment de consti­tu­tions dans un pro­ces­sus de chan­ge­ment radi­cal de système.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes  l’é­du­ca­tion popu­laire au sein même des Gilets Jaunes peut per­mettre une plus grande cir­cu­la­tion des prises de conscience et des pro­po­si­tions innovantes.

Comment inté­grer la phi­lo­so­phie, l’Art et la fête comme vec­teurs de la trans­for­ma­tion néces­saire de la Société.

Démocratie directe : Par quelles étapes et pro­ces­sus peut-on aller de la situa­tion actuelle d’un peuple otage à la situa­tion d’un peuple consti­tué de citoyens inves­tis dans la construc­tion per­ma­nente démo­cra­tique du pro­jet poli­tique (au sens le plus large du terme) collectif.

23-Phalsbourg 57 Moselle

RIC des gueux  Soumettre à tous la ver­sion « RIC des gueux » pour éven­tuelle appro­ba­tion afin que cette ver­sion serve de reven­di­ca­tion offi­cielle lorsqu’il sera pos­sible de « négo­cier » avec le pré­sident du sénat en cas de période de d’intérim si nous par­ve­nons enfin à faire fuir le tyran de l’Elysée. Bref, en cas de « miracle », que cette fois nos dis­po­sions d’un texte com­mun pour l’inclure à l’actuelle consti­tu­tion  afin de dis­po­ser de l’outil démo­cra­tique qui nous a tou­jours fait défaut. Les FDO eurent le dilemme de ne pas savoir quoi faire face à notre révolte car nous n’avions pas une reven­di­ca­tion unique/ concrète, mais sur­tout qui ne soit pas un dan­ger pour la République (l’institution à amé­lio­rer et non pas celle actuelle bour­geoise qui nous spo­lie), donc dif­fi­cile pour eux de déso­béir au pou­voir, sachant que nous n’avions rien de sérieux comme option ins­ti­tu­tion­nelle en cas de départ du tyran. Le chaos étant l’ennemi com­mun, donc les FDO ne pour­ront faire le bon choix qu’en cas de pro­po­si­tion ne nive­lant pas la République qui four­nit les salaires !!)

Taxe robot Montrons à nos conci­toyens que nous ne sommes pas les ânes que l’oligarchie dépeint via les medias afin de divi­ser le peuple. Démontrons que nous sommes conscients des enjeux qui résul­te­ront des futures appli­ca­tions des NBIC (Nanotechnologie, Biotechnologie, Informatique, Science cog­ni­tive). Que nous vou­lons que ces appli­ca­tions servent les inté­rêts de la nation (donc du peuple) plu­tôt que cela ne pro­fite qu’à une mino­ri­té, alors que ces solu­tions n’ont que le prix de la « nou­veau­té » (prin­cipe capi­ta­liste ne tenant pas compte du coût réel suite à effet d’échelle). Bref exi­geons une taxe sur les robots (pas pour ceux à usage indi­vi­duel mais envers ceux des parcs commerciaux/services/industriels) afin de col­lec­ter de quoi four­nir à tous les reve­nus d’autonomie pour pal­lier les pertes inévi­tables d’emploi. Profitons de l’avènement des machines dis­po­sant d’I.A (Intelligence arti­fi­cielle) pour abo­lir le sala­riat ! Réclamons notre part de gâteau sinon nous crè­ve­rons la bouche ouverte.

Ecologie ratio­na­liste Malheureusement nombre de GJ croient aux théo­ries du com­plot sur des sujets « éco­los » comme quoi toutes les éoliennes ou les véhi­cules élec­triques ou les réac­teurs nucléaires sont des hor­reurs (cela n’est pas faux sui­vant le type de tech­no­lo­gie en usage) etc… mais c’est du Bullshit ! Souvent c’est par mécon­nais­sance que nos col­lègues tombent dans le rejet des moyens tech­no­lo­giques modernes sus­cep­tibles de rendre auto­nome en éner­gie notre pays. Il nous incombe de ne pas offrir à nos enne­mis des argu­ments contre notre légi­time révolte, donc démon­trons au peuple que les GJ sont par­ti­sans du bon usage des tech­no­lo­gies pour le bon­heur de tous, en faci­li­tant la vie à ceux qui opte­ront pour un mode de vie décrois­sant. Bref affi­chons clai­re­ment que nous ne sommes pas des « khmers verts » hos­tiles à un usage, sans concer­ta­tion démo­cra­tique, des fruits de la science, au ser­vice de tous. Une éco­lo­gie ration­nelle, c’est avant tout que cha­cun puisse vivre aus­si long­temps qu’il le sou­haite (en bonne san­té !) en béné­fi­ciant de tous les moyens que la science met­tra à notre disposition.

Etre sou­ve­rain ou rien ! La pre­mière semaine de notre révolte, nous avons récla­mé l’abolition taxe- car­bu­rant ain­si qu’un tas de trucs tous légi­times. A force de cogitation/palabre que fut l’agora du peuple autour du bra­se­ro au bord de nos ronds-points, nous avons décou­vert l’importance du RIC comme outil d’émancipation. Sachant que le tyran Macron (puis les hypo­thé­tiques suc­ces­seurs) pou­vait à tout moment reve­nir sur des pro­messes qui n’engagent que les pigeons croyant en la parole offi­cielle, donc il nous fal­lait l’équivalent ins­ti­tu­tion­nel du « double des clés » de la machi­ne­rie répu­bli­caine. Machinerie de concep­tion sciem­ment fort impar­faite pour nuire au peuple, mais à nous de moder­ni­ser ensuite les rouages à notre guise via le RIC. Il nous fal­lait l’outil indis­pen­sable pour ne plus subir la mon­dia­li­sa­tion qui nous tue via son valet euro­péiste-néo­li­bé­ral Macron. Sachant ceci, voi­ci pour­quoi le RIC sym­bo­lise la reven­di­ca­tion cen­trale qui,  en cas de non obten­tion, nous condam­ne­ra à n’être jamais libres car seul un peuple sou­ve­rain décide pour lui-même. Notre exi­gence impé­ra­tive doit être la souveraineté/ liber­té (via l’outil du RIC ver­sion « des gueux ») sinon il n’y aura plus de fran­çais… sauf empaillés dans un futur musée des défuntes nations vain­cues par la sub­mer­sion eth­ni­co-cultu­relle du mon­dia­lisme. Refusons la mort que nous sou­haitent les néo-libé­raux ain­si que les gau­chistes no-bor­ders, soyons sou­ve­rains, lut­tons contre le rem­pla­ce­ment de la civi­li­sa­tion occi­den­tale même si impar­faite, amé­lio­rons-la pour l’offrir réel­le­ment démo­cra­tique à  nos enfants.

Libérons-nous des BoBos Ils infestent nos rangs au point d’avoir fait fuir la plu­part des GJ de la pre­mière heure. Ils pour­rissent nos vies car nombre d’entre eux vont au sui­cide (par néga­tion des faits fac­tuels ain­si que de nos droits) en vou­lant que nous les sui­vions dans la tombe. Tombe du renon­ce­ment de notre droit à la conti­nui­té de notre rela­tive cohé­rence eth­no­cul­tu­relle ou du moins de choi­sir entre notre mode de vie comme bon nous semble. Ils nient nos droits fon­da­men­taux à la liber­té d’opinion/ d’expression ain­si que de vivre avec qui nous le sou­hai­tons, ceci afin d’asservir toute oppo­si­tion à l’idéologie mon­dia­liste. Idéologie qui intoxique/rend caduc une totale indé­pen­dance d’esprit de gué­rir ces gens, il faut nous en pré­mu­nir en bri­sant le mono­pole du ver­biage mal­hon­nête qu’ils imposent en pré­ten­dant être titu­laire de la saine pen­sée du « camp du bien » via l’emploi d’argutie/imprécations anti­ra­cistes, anti-frexit, anti-blanc, anti­science afin de nous rendre esclave en nous inter­di­sant de décrire les faits (les consé­quences mul­tiples du mon­dia­lisme tels que les faits divers qu’ils nomment « inci­vi­li­tés ») qui nous accablent ! Résistons, soyons fiers d’être Français.

24-Roppenheim 67 Bas-Rhin

Légalisation du vote blanc Un pre­mier pas vers le RIC. Inclus aus­si ceux qui ne vote plus car ils ne trouvent pas de par­ti. A par­tir d’un pour­cen­tage à fixer, le vote blanc annule tout et le RIC se met en place.

Pas de retraite a points Tous perdants

Justice sociale, pénale, financière

Salaire maxi­mum à instaurer

Structure du mou­ve­ment des gilets jaunes apo­li­tique

Démocratie directe RIC

Gilets jaunes à l’international. Chaque pays a ses propres prio­ri­tés.  Sinon on tra­vaille dans le sens de la Mondialisation

25-Région Alsace, Bas-Rhin (67)

S’informer autre­ment Médias alter­na­tifs, intra et extra GJ / Travail four­ni par les lan­ceurs d’alertes

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes. Structuration : Des nou­veaux moyens d’action ? Se rap­pro­cher de groupes ayant le sta­tut d’association (déjà exis­tants ou non) pour avoir plus de poids ? Établir des connexions « inter-QG » pour chaque grande région de France, et y orga­ni­ser des calen­driers de mani­fes­ta­tions et d’actions (se ras­sem­bler mas­si­ve­ment dans une ville dif­fé­rente par semaine) ?

Revenu et pou­voir d’achat Dire non aux abat­te­ments de charges concen­trés sur les bas salaires, aux réformes anti-démo­cra­tiques, aux taxes injus­ti­fiées. Dénoncer la cor­rup­tion, la dila­pi­da­tion d’argent public et exi­ger une puni­tion sévère lorsqu’il s’agit d’élus. Sauver les ser­vices publics. Tendre vers une relo­ca­li­sa­tion des ser­vices de pro­duc­tion au maxi­mum, en lut­tant contre la logique néo-libé­rale. Utiliser notre pou­voir d’achat autre­ment (pour ceux qui le peuvent) : consom­mer local, cir­cuits courts et éco­no­mie cir­cu­laire, boy­cotte de cer­taines enseignes, de cer­taines banques, pri­vi­lé­gier les paye­ments en espèces (lut­ter contre la déma­té­ria­li­sa­tion de la mon­naie), etc.

Démocratie directe La ques­tion des outils : le RIC ? Assemblées citoyennes ayant un pou­voir de déci­sion socié­tale (au niveau local ? natio­nal ?) ? Tirages au sort de citoyens pour des mis­sions concer­nant la vie ? Faire remon­ter les reven­di­ca­tions à des per­sonnes déjà élues et sou­te­nant le mou­ve­ment (en pre­nant garde à la récu­pé­ra­tion partisane) ?

Gilets jaunes à l’international Notre rap­port aux pays fron­ta­liers : concer­nant l’Alsace (et par­ti­cu­liè­re­ment la ville de Strasbourg), nous sommes en contact avec les GJ alle­mands. Nous avons déjà par­ti­ci­pé à des actions/manifestations com­munes. À Strasbourg, le 27 avril 2019, nous avons éga­le­ment orga­ni­sé une mani­fes­ta­tion d’ampleur se vou­lant « inter­na­tio­nale » : grâce à une tra­duc­tion de nos affiches en 6 langues (et de par notre posi­tion géo­gra­phique), nous avons pu faire venir des GJ alle­mands, ita­liens, suisses, belges etc. Plusieurs mil­liers de par­ti­ci­pants à la mani­fes­ta­tion étaient pré­sents. Comment ren­for­cer (davan­tage) le lien avec les GJ d’autres pays (d’Europe ou d’ailleurs) ? Concentrer ce tra­vail sur les régions fron­ta­lières ? Nécessité de per­sonnes bilingues ?

 

VI-ILE DE FRANCE 

26-La Plaine Saint-Denis 93

Quelle réac­tion face à la vague de licen­cie­ments ? Bridgestone, General Electric, Renault, Celio, Alinéa, Air France, … on ne compte plus les plans de licen­cie­ments dans les grosses entre­prises, le gou­ver­ne­ment laisse faire, réduit les allo­ca­tions, et les plus pré­caires trinquent. Même les entre­prises qui ont fait beau­coup de pro­fits pen­dant le confi­ne­ment pro­fitent de l’oc­ca­sion pour se restruc­tu­rer aux dépens des tra­vailleurs (Auchan sup­prime 1500 emplois) : leurs marges aug­mentent mais c’est aux tra­vailleurs de payer la fac­ture des nou­veaux choix stra­té­giques. Pire, alors qu’il a été démon­tré que les mil­liards du CICE sont lar­ge­ment pas­sés en divi­dendes plu­tôt qu’en emplois, le gou­ver­ne­ment s’ap­prête à dou­bler la mise avec 100 mil­liards de cadeaux aux action­naires sans la moindre contre­par­tie, le Medef applau­dit un plan conforme à ses demandes. Tout cet “argent magique” (nos impôts) pour­rait au contraire ser­vir à créer des emplois stables et utiles dans les ser­vices publics, et réduire les inéga­li­tés. Concrètement, on fait quoi ?

Quelle réac­tion face aux vio­lences et pra­tiques poli­cières ? Justice sociale, défense des hôpi­taux, éco­lo­gie, retraites, la répres­sion est la seule réponse du gou­ver­ne­ment à nos aspi­ra­tions. Les mani­fes­ta­tions, qu’elles soient décla­rées ou pas, sont nas­sées, gazées, char­gées, matra­quées, en toute impu­ni­té. Les manifestant·es sont mutilé·es. Les bou­chers sont médaillés. La jus­tice expé­di­tive couvre la police et enferme les manifestant·es. La répres­sion est aus­si finan­cière. Les vio­lences poli­cières sont aus­si pré­sentes au quo­ti­dien, par­ti­cu­liè­re­ment dans les ban­lieues, har­cè­le­ment de rue, contrôle au faciès, tabas­sages, refus de dépôts de plainte à la gueule du client. Suppression de l’IGPN. Développement et finan­ce­ment des col­lec­tifs anti-répres­sion et des col­lec­tifs de blessé·es. Solidarité en mani­fes­ta­tion, lors des arres­ta­tions, lors des pro­cès, et jus­qu’à la prison.

Comment résis­ter à la diver­sion raciste ? Stigmatisations de mino­ri­tés, ins­tru­men­ta­li­sa­tion de faits divers, dis­cours sécu­ri­taires basés sur aucun fait, amal­games, inter­dic­tion de por­ter de l’aide aux migrants, “ensau­va­ge­ment”, “sépa­ra­tismes”, … les poli­tiques et les grands médias convergent et se lâchent de plus en plus et pensent détour­ner notre colère en dési­gnant ces boucs émis­saires. Les res­pon­sables des crises pas­sées et à venir ne sont bien sûr pas ces mino­ri­tés, mais ceux qui portent ces dis­cours dégueu­lasses. Les vieilles recettes du divi­ser pour régner fonc­tionnent hélas depuis tou­jours. Quels contre-dis­cours pou­vons-nous por­ter face à ces écrans de fumée ? Comment faire bloc ?

La vague jaune est-elle pas­sée ?  Question ouverte 🙂

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Quelle struc­tu­ra­tion ? Nous res­tons contre toute forme de struc­tu­ra­tion hié­rar­chique impli­quant des échelles dépar­te­men­tales, régio­nales, natio­nales. Par ailleurs, l’a­da ne repré­sente pas le mou­ve­ment des gilets jaunes.

Gilets jaunes à l’international  Voir aus­si la liste relais. inter­na­tio­nal qui regroupe des GJ intéressé·es par cette ques­tion depuis l’ADA de Saint-Nazaire.

27-Moissy-Cramayel 77 Seine et Marne

L’AdA pré­pare l’Assemblée Constituante L’idée est qu’à par­tir de AdAs et de ses modes de fonc­tion­ne­ment vali­dés par l’en­semble des AdA, s’or­ga­nise une Assemblée Constituante afin de deve­nir une véri­table force poli­tique, inédite, a‑partisane et trans-générationnelle.

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes AdA se consti­tuer en Assemblée Constituante (pos­si­bi­li­té de sta­tut inédit et conclu­sif) afin de se pré­sen­ter pour 2022 et défi­nir les prin­ci­paux objec­tifs de pro­gramme qui dépendent avant tout de l’é­cri­ture du pro­to­cole électoral.

28-Pantin 93 Seine Saint-Denis

Stratégie poli­tique L’ADA 6 doit dis­cu­ter et défi­nir quelle est sa stra­té­gie poli­tique pour les mois et années à venir. Nous consta­tons que le gou­ver­ne­ment de Macron conti­nue ses attaques contre les conquêtes sociales du peuple, mas­sa­crant le niveau de vie de plus en plus de per­sonnes par la pré­ca­ri­sa­tion en cours de tout le monde du tra­vail (pri­vé et public), par le déman­tè­le­ment des pro­tec­tions col­lec­tives conquises par la lutte (sécu­ri­té sociale, école publique, conven­tions col­lec­tives), par le coût des poli­tiques repor­té sur les impôts des classes popu­laires et tra­vailleuses au lieu de l’im­po­si­tion du capi­tal et de ses béné­fices. Les GJ ont à éta­blir une stra­té­gie de refus fron­tal de ces poli­tiques. Les GJ ont à per­sis­ter dans le refus du jeu poli­tique tra­di­tion­nel dans des struc­tures moi­sies : nous vou­lons un nou­veau cadre démo­cra­tique qui réponde à nos aspi­ra­tions de démo­cra­tie directe (nou­velle consti­tu­tion, RIC). Les GJ ont à éta­blir des alliances avec les mou­ve­ments et col­lec­tifs se reconnaissant

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Les GJ doivent s’or­ga­ni­ser à la condi­tion expresse que cette orga­ni­sa­tion s’ins­pire de l’ex­pé­rience de nos AG locales : démo­cra­tie directe, parole ouverte, déli­bé­ra­tion publique, révo­ca­bi­li­té et limi­ta­tion des man­dats dans le temps.

Nous expri­mons le refus de struc­tures pyra­mi­dales, d’une prise de parole poli­tique tra­di­tion­nelle éloi­gnée de la parole des gens des ronds-points, d’une prise de pou­voir per­son­na­li­sée ou de groupe.

La struc­tu­ra­tion souple de ceux qui veulent se fédé­rer doit nous per­mettre de faire entendre notre voix à tous les niveaux mais l’éner­gie prin­ci­pale du mou­ve­ment doit être tour­née vers l’é­ta­blis­se­ment de liens avec les luttes locales et les col­lec­tifs locaux, vers la conser­va­tion de l’in­dé­pen­dance des groupes de GJ locaux sou­ve­rains, vers la cir­cu­la­tion de l’in­for­ma­tion et la déci­sion des actions.

Démocratie directe NON A inté­grer dans la dis­cus­sion du thème 1, struc­tu­ra­tion des Gilets Jaunes. La démo­cra­tie directe doit d’a­bord se reflé­ter dans l’or­ga­ni­sa­tion des GJ.

29-Paris-est

La dic­ta­ture sani­taire Face à la mani­pu­la­tion mon­diale orches­trée par l’OMS au pro­fit des car­tels ban­caires et médi­caux, les Gilets Jaunes doivent dénon­cer le sys­tème tota­li­taire et concen­tra­tion­naire en train de se mettre en place, grâce aux « medias de la peur » et à la ser­vi­li­té d’une trop grande pro­por­tion de notre popu­la­tion. Nous devons pro­fé­rer une parole lucide, ras­su­rante, concer­nant la mala­die et puis­sante par notre nombre. Bâtir un  front jaune contre le front cor­po­ra­tiste et glo­ba­liste qui tente d’engloutir ce qui res­tait de notre liber­té et de la démo­cra­tie. Pistes de réflexion et d’actions : lahttps:// onyest­crise du covid 19.net/riposte amis-glo­ba­le/ en évi­dence les conflits d’intérêt et la cor­rup­tion mas­sive du milieu médi­cal fran­çais. Il nous semble que l’occasion est ines­pé­rée pour en finir avec un sys­tème dic­ta­to­rial (super­vi­sé par l’ordre des méde­cins et ses antennes locales) au pro­fit de Bigpharma et au détri­ment de notre san­té. L’ADA (en tant qu’entité col­lec­tive) doit per­mettre d’exercer le bilan d’un sys­tème de sécu­ri­té sociale oné­reux, qui s’est révé­lé très peu effi­cace face à l’épidémie somme toute bénigne du SRS-COV2. Nous avons rédi­gé un article com­plet sur la ques­tion ici : (la suite du texte manque)

La sou­ve­rai­ne­té Elle est au cœur de toutes les pro­blé­ma­tiques du moment. Souveraineté sur nos corps (masque et vac­ci­na­tion), sou­ve­rai­ne­té moné­taire et éco­no­mique (l’Euro et l’U.E), sou­ve­rai­ne­té popu­laire contre le rou­leau com­pres­seur de l’impérialisme des GAFAM et des ins­tances mon­diales qui sont en fait aux mains d’intérêts privés.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France  C’est notre vœu le plus cher. Pour nous le RIC n’est qu’une étape vers une véri­table démo­cra­tie directe comme pré­sen­tée par E.Chouart et Jacques Testar.

30-Rambouillet et alen­tours 78 Yvelines

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Thème 1 :

  1. On se ras­semble pour :

- avoir le pou­voir de déci­der à l’é­chelle locale.

- le droit à vivre digne­ment et l’a­mé­lio­ra­tion des condi­tions de vie

- la jus­tice sociale

- l’é­ga­li­té d’ac­cès à la santé.

- la liber­té, l’é­ga­li­té et la soli­da­ri­té effectives.

Objectifs : mettre fin à l’ex­ploi­ta­tion de l’hu­main de la nature et à toutes les oppres­sions le plus effi­ca­ce­ment pos­sible par tous les moyens néces­saires (évi­ter de s’in­ter­dire des modes actions à cause d’ap­proches morales).

Construire le rap­port de force pour impo­ser la volon­té du peuple aux domi­nants actuels.

  1. Le mou­ve­ment a besoin d’une struc­ture per­ma­nente qui pour­ra sou­te­nir et ali­men­ter nos luttes.

Pour gagner il sera aus­si néces­saire de s’ou­vrir à la coopé­ra­tion avec d’autres organisations.

L’horizontalité pour­ra être atteinte si les déci­sions de la base sont appli­quées par les ins­tances régio­nales et natio­nales. Ceci doit être garan­ti par une ins­tance de contrôle.

Revenu et pou­voir d’achat Une forme de lutte contre la pré­ca­ri­sa­tion peut-être la grève des loyers afin de faire pres­sion sur les bailleurs. Ceux-ci abusent sou­vent de la situa­tion (frais main­te­nus sans pres­ta­tion par exemple)

On pour­rait mettre en place une caisse com­mune qui ser­vi­rait en cas de perte de salaire. Impulser l’en­traide des béné­fi­ciaires de pres­ta­tions sociales face aux institutions.

Favoriser les échanges gra­tuits : mar­chés gra­tuits, échange de savoirs, de ser­vice au lieu de payer un professionnel.

Mettre en valeurs les pri­vi­lèges des riches. S’attaquer à l’i­mage des diri­geants, les sor­tir de l’ombre, faire des cam­pagnes pour les décrédibiliser.

Ecologie des gilets jaunes 1. Un envi­ron­ne­ment sain, une éco­no­mie cir­cu­laire sans déchets, des machines low-tech à faible empreinte écologique

  1. - Réappropriation des biens com­muns (terre, eau, air, forêt)

- Pollution élec­tro­ma­gné­tique (5G, appa­reils électrique)

- Pollution intérieure

  1. Mutualiser au maxi­mum : prêt/location de maté­riel cher et peu uti­li­sé (ex : bri­co­thèque qui pro­pose des outils de bri­co­lage pour 5€/an), mise en com­mun de nos compétences

Démocratie directe Définition de Castoriadis : « Est démo­cra­tique, une socié­té qui se recon­naît divi­sée, c’est-à-dire tra­ver­sée par des contra­dic­tions d’intérêt et qui se fixe comme moda­li­té d’associer à parts égales chaque citoyen dans l’expression de ces contra­dic­tions, l’analyse de ces contra­dic­tions et la mise en déli­bé­ra­tion de ces contra­dic­tions, en vue d’arriver à un arbitrage. »

On peut s’ins­pi­rer de ce qui est fait actuel­le­ment au Rojava où les déci­sions sont d’a­bord prises à l’é­chelle du quar­tier avant de remon­ter jus­qu’à la com­mis­sion de coordination.

Gilets jaunes à l’international L’ADA6 se doit de conti­nuer cette ouver­ture vers l’international.

Lancer des axes de tra­vail en vue d’une pro­chaine confé­rence internationale.

Comment orga­ni­ser une résis­tance inter­na­tio­nale et plu­ra­liste avec dif­fé­rentes organisations ?

31-Versailles 78 Yvelines + contri­bu­tion   

Structuration des gilets jaunes Nous sommes pour une struc­tu­ra­tion per­ma­nente fon­dée sur les Assemblées Locales (AL) :

– une charte (comme celle du Collectif AdA6 par exemple) com­mune aux AL rédi­gée et modi­fiable par elles, consti­tuée d’un socle d’i­dées com­munes (jus­tices, démo­cra­tie, dura­bi­li­té de la socié­té), et des moda­li­tés de cette “inter-AL” (condi­tions et outils – le por­tail GJ ? – à préciser).

– reven­di­ca­tions du Vrai Débat : soit des AL s’en sai­sissent, soit l’AdA nomme une com­mis­sion qui le fera. Toute AL peut pro­po­ser à l’in­ter-AL des idées/initiatives dont elle a connaissance.

– l’AdA doit dési­gner (par vote, tirage au sort… à déci­der sur place) :

  1. i) un Collectif consti­tué de GJ de plu­sieurs régions char­gé de mettre en œuvre les déci­sions de l’AdA pour la struc­tu­ra­tion de l’in­ter-AL (préa­lable avant de pré­tendre struc­tu­rer “le mouvement”),
  2. ii) un organe de contrôle de ce Collectif.

– le péri­mètre de cette struc­tu­ra­tion est natio­nal, et elle est hori­zon­tale car les AL décident ensemble via l’inter

Le reve­nu et le pou­voir d’achat  La seule réponse que l’AdA est en mesure d’ap­por­ter sur le long terme est la struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment GJ.

L’association mon­naie libre/monnaies locales pour­rait per­mettre de com­battre les méfaits du capi­ta­lisme sur le reve­nu du plus grand nombre. Une réflexion est néces­saire sur ce sujet, entre autres sur leur vul­né­ra­bi­li­té aux attaques des capi­ta­listes si elles prennent trop d’am­pleur (il suf­fit par exemple qu’ils ciblent les moyens de pro­duc­tion ali­men­tant ces mar­chés, leurs stocks, ou qu’ils saturent les mar­chés concur­rents “conven­tion­nels” de marchandises/services aux prix défiant toute concurrence).

Pour les ques­tions de reve­nus et de pou­voir d’a­chat (et de fis­ca­li­té), les batailles en cours ou à venir doivent être sou­te­nues selon des formes à dis­cu­ter dans l’AdA (et en inter-AL).

Ecologie des gilets jaunes Trouver d’autres termes. Ecologie, envi­ron­ne­ment et autres sont des termes dévoyés. Nous pro­po­sons d’u­ti­li­ser la notion des (biens) communs :

Biens com­muns fon­da­men­taux (ceux qui nous per­mettent de vivre) : eau, air, nourriture…

Biens com­muns de civi­li­sa­tion (ceux qui nous per­mettent de faire socié­té) : ser­vices publics, monnaie…

Dès lors, chacun(e) est concerné(e) par ce qui menace ces biens communs.

Démocratie directe 1 : La démo­cra­tie directe est défi­nie pour notre AG par la pos­si­bi­li­té pour le peuple d’exer­cer direc­te­ment les 4 pou­voirs suivants :

- créer des lois

- abro­ger des lois

- révo­quer des mandatés

- pou­voir constituant

2 : Le RIC en toutes matières est un des moyens d’ar­ri­ver à la démo­cra­tie, mais ce n’est peut-être pas le seul.

Une Assemblée Constituante pour­rait être convo­quée pour éla­bo­rer une nou­velle consti­tu­tion pour le pays. Pour com­men­cer, le mou­ve­ment des GJ pour­rait se pro­po­ser d’en faire une en interne, à par­tir de l’in­ter-AL (la charte pou­vant être une pre­mière ébauche).

Gilets jaunes à l’international Nous sai­sis­sons mal le conte­nu et les contours de ce thème.

Propositions :

- le groupe de tra­vail inter­na­tio­nal du Collectif AdA6 ne pour­rait-il pas faire venir des obser­va­teurs GJ étran­gers lors de l’AdA In ?

- les GJ étran­gers pour­raient-ils avoir un (ou plu­sieurs) stand à l’AdA Off ?

- pro­po­ser au vote des AG (par le 2ème envoi) un appel inter­na­tio­nal qui serait vali­dé lors de l’AdA ?

 

VII-NOUVELLE AQUITAINE

32-Bayonne 64 Pyrénées atlan­tiques + contri­bu­tion

Structuration du mou­ve­ment de résis­tance L’idée prin­ci­pale est qu’à l’heure actuelle, la “lutte” est deve­nue une action de résis­tance. Faut-il struc­tu­rer ce mou­ve­ment de résis­tances mul­ti­formes avec une sorte de “direc­tion natio­nale” (dont il fau­drait défi­nir et le rôle et la manière dont elle serait consti­tuée) ? Non, nous ne pen­sons pas à cela dans l’immédiat.

La forme que pren­drait cette struc­ture de résis­tance repo­se­rait sur deux points /

1 – La prise de déci­sions col­lec­tives. Très impor­tant pour conser­ver l’originalité sub­ver­sive et la force de la dyna­mique Gilets jaunes. Comment y arri­ver, quels outils pour garan­tir une forme de démo­cra­tie directe liée à l’efficacité ? Quel outil pour voter les décisions ?

2 – Démocratie directe et fonc­tion­ne­ment interne, qui pour­raient se regrou­per dans un “minis­tère des Mouvements”.

Solidarité bles­sés et répres­sion Le sou­tien aux bles­sés et à toutes celles et tous ceux qui subissent la répres­sion judi­ciaire (pro­blème de la ges­tion des cagnottes par­ti­cu­liè­re­ment). Nous pro­po­sons un outil “minis­tère des Amis si tu tombes” ou “minis­tère des Gueules cassées”.

Renforcer la com­mu­ni­ca­tion La  ques­tion des médias et de la com­mu­ni­ca­tion doit deve­nir un ate­lier spé­ci­fique de la pro­chaine AdA.  Tout à par­tir de l’AdA : l’idée serait d’élaborer un pro­jet devant l’AdA, organe légi­time de débats et d’orientations com­muns. Repartir sur ce qui a déjà été construit, puis aban­don­né. Pourquoi pas un pro­jet “Loomio.2” dont l’AdA défi­ni­rait le fonc­tion­ne­ment et le conte­nu ? Renforcer la com­mu­ni­ca­tion pour­rait se faire par la réflexion et la créa­tion d’un “minis­tère des Ronds-Points et des Directions”. Le terme direc­tion est à com­prendre dans le sens des “dif­fé­rentes direc­tions que l’on trouve sur un rond-point”, sym­bole de la richesse et de la diver­si­té de notre mouvement.

 33-BORDEAUX 33 GIRONDE

Objectifs des GJ L’objectif géné­ral reste de chan­ger le sys­tème pour un mode de socié­té plus démo­cra­tique, plus juste socia­le­ment et res­pec­tueux de l’environnement.

Pour cela il faut assu­mer faire de la poli­tique et s’y enga­ger d’une manière inédite.

Il faut res­pec­ter la répu­blique, construire un dia­logue avec la popu­la­tion pour déter­mi­ner l’in­té­rêt géné­ral et bâtir un pro­gramme poli­tique qui en est l’expression.

Le che­min est d’au­tant plus étroit et exigent que c’est une démarche contraire qui a été rete­nue par la popu­la­tion à notre sujet.

Réflexions sur le che­min à suivre pour empor­ter la Présidentielle de 2022.

Organisation des GJ Comment s’or­ga­ni­ser pour :

- Informer la popu­la­tion sur les grands enjeux (confé­rences en ligne avec les par­ties pre­nantes per­ti­nentes de chaque enjeu, publi­ca­tions diverses, actions en jus­tice, lob­bying citoyen…)

- ques­tion­ner la popu­la­tion sur leurs choix de socié­té et les réper­cus­sions sur la vie au quo­ti­dien (chan­ge­ments de com­por­te­ments, impôts, enga­ge­ment civique…)?

-Mener une cam­pagne et la gagner.

Actions des GJ Comment pas­ser de la récla­ma­tion au chan­ge­ment concret ?

Comment fédé­rer nos éner­gies pour créer de l’ac­ti­vi­té et des emplois qui donnent l’exemple ? Il y a une mul­ti­tude d’i­ni­tia­tives qui fonc­tion­ne­ment et qui méritent d’être déployées. Les GJ crée­raient leurs propres entre­prises et leurs propres emplois soli­daires et écologiques.

Gouvernance interne des GJ Quelle orga­ni­sa­tion mettre en place pour avan­cer efficacement ?

Organigramme fonc­tion­nel décentralisé.

Identification et recherche des compétences.

Réglementation interne (nomi­na­tions, mis­sions, démo­cra­tie interne…)

Animation de l’ensemble.

Structuration des gilets jaunes Toutes les orga­ni­sa­tions com­plexes fonc­tionnent en mode au moins dual.

Une enti­té (Ex : Assemblée géné­rale) gère la démo­cra­tie interne et nomme l’en­ti­té 2 (Ex : Conseil d’Administration). L’entité 2 rend compte à la première.

C’est le mini­mum pour dis­so­cier long et court terme, dis­cus­sion et action.

Il faut défi­nir des règles de fonc­tion­ne­ment rigou­reuses et nou­velles de ces entités.

Elles doivent inté­grer un maxi­mum de démo­cra­tie directe et se fon­der sur le local pour déter­mi­ner l’in­té­rêt géné­ral du mouvement.

Mais seul un objec­tif démo­cra­tique et répu­bli­cain, stric­te­ment non-violent peut réussir.

J’avais ima­gi­né un orga­ni­gramme décen­tra­li­sé natio­nal en jan­vier 2019. Je le tiens à votre disposition.

Revenu et pou­voir d’achat Pourquoi l’é­vo­lu­tion de nos socié­tés ne per­met plus de garan­tir un tra­vail sala­rié décent pour tous ? (Robotisation, Déséquilibre Capital/travail, concen­tra­tions finan­cières, éva­sion fiscale…)

Pourquoi il est urgent de consom­mer moins et autrement ?

Pourquoi faut-il for­mer les gens à des savoir-faire et les aider à créer leur propre activité ?

Quel inté­rêt pré­sentent le reve­nu uni­ver­sel, les mon­naies libres ?

L’écologie des gilets jaunes L’écologie est l’axe par lequel envi­sa­ger toutes nos réformes de société.

C’est en nous rap­pro­chant à nou­veau des prin­cipes de base de la vie et de la nature que nous pour­rons sub­sis­ter tous ensemble, per­mettre un ave­nir à nos enfants, nour­rir tout le monde, rega­gner de la san­té, avoir de l’éner­gie inépui­sable. Le bio­mi­mé­tisme est une source inépui­sable de pro­grès responsable.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France Démocratie sans édu­ca­tion et infor­ma­tion fiable est un leurre. L’époque nous montre à quel point il est dif­fi­cile de démê­ler le vrai du faux (trolls, fake news, condi­tion­ne­ment de la presse) et se for­ger une opinion.

L’expression de la démo­cra­tie passe par une infor­ma­tion fiable et indé­pen­dante et un effort des gens pour s’y inté­res­ser et s’é­du­quer. Chaque sujet de socié­té engendre des ques­tions qui inté­ressent les gens dans leur vie quo­ti­dienne. Engager un ques­tion­ne­ment sin­cère me semble être un pre­mier pas néces­saire vers un retour à l’in­té­rêt démo­cra­tique. On pose clai­re­ment les sujets sur la table, on met cha­cun face à ses res­pon­sa­bi­li­tés, on déter­mine qui est prêt à quels chan­ge­ments, on forge ain­si l’in­té­rêt général.

Gilets jaunes à l’international Chaque peuple est en face des mêmes ques­tions que nous, car le pro­blème est mon­dial. Toute syner­gie avec des GJ d’ailleurs est bonne à prendre, mais là aus­si il faut suivre un cap construc­tif. Les manifs croi­sées ne font pas avan­cer suf­fi­sam­ment les choses. Nous devrions construire notre argu­men­ta­tion géné­rale, de haut niveau, notre orga­ni­sa­tion, nos actions avant de les dif­fu­ser pour créer les syner­gies. A un moment, sans aide inter­na­tio­nale, nous serons blo­qués. Mais quoi suivre aujourd’hui ?

34-Lascaux — Canton de la Vallée de l’Homme. Montignac 19 Corrèze

Organisons-nous pour la pré­si­den­tielle 2022. Primaire gilets jaunes Nous refu­sons un match retour Le Pen/Macron en mai 2022. Nous vou­lons qu’une per­sonne sorte du lot à l’is­sue d’une pri­maire. Chaque groupe Gilets Jaunes de France tien­dra son bureau de vote comme bon lui sem­ble­ra. Les dates et la pro­cé­dure pro­po­sées pour la Primaire Gilets Jaunes sont : les dimanches 11 et 18 avril 2021 de 14h à 18h ; la pro­cé­dure : a) que les bul­le­tins de vote soit au for­mat A6 ; b) que le pré­nom et le nom des can­di­dats sur les bul­le­tins soit impri­més ou ins­crits de façon manus­crite ; c) que les asses­seurs marquent PGJ1 et PGJ2 sur les cartes élec­to­rales des élec­teurs afin d’é­vi­ter les votes mul­tiples ; d) que la comp­ta­bi­li­té des votants et les dépouille­ments seront de la res­pon­sa­bi­li­té de chaque bureau de vote Gilets jaunes (bdvGJ) qui publie­ra les résul­tats comme il l’en­tend et les trans­met­tra au Secrétariat natio­nal de la PGJ (SnPGJ). Le SnPGJ, man­da­té pour cette seule fonc­tion, com­pi­le­ra les résul­tats de tous les bdvGJ de France et sera char­gé de leur publication.

Structuration des gilets jaunes Afin de se pré­pa­rer pour les élec­tions légis­la­tives de juin 2022, les groupes Gilets Jaunes (gGJ) devraient se regrou­per par cir­cons­crip­tion élec­to­rale légis­la­tive. Dans un pre­mier temps, les gGJ d’un même dépar­te­ment devraient se réunir (par repré­sen­tants inter­po­sés) afin de déter­mi­ner le par­tage des cir­cons­crip­tions de leur dépar­te­ment. Il est à noter qu’une coor­di­na­tion dépar­te­men­tale doit être main­te­nue au cas où le gou­ver­ne­ment déci­de­rait d’un redé­cou­page des cir­cons­crip­tions d’i­ci 2022. Chaque groupe ain­si consti­tué par cir­cons­crip­tion élec­to­rale sera ensuite libre de choi­sir la pro­cé­dure de son choix pour trou­ver son can­di­dat. Une pro­cé­dure pro­po­sée : col­lec­ter une pho­to­co­pie ou un scan envoyé par cour­riel de la carte élec­to­rale de ses sou­tiens citoyens avec la men­tion manus­crite et signé : « Je sou­tiens la can­di­da­ture de pré­nom nom (du candidat‑e !) aux élec­tions légis­la­tives de ma cir­cons­crip­tion ». Le candidat‑e désigné‑e étant celui qui obtient le plus de soutien.

35-Les gilets jaunes nomades 86 Vienne + contri­bu­tion

Structuration des gilets jaunes Débat — Le mou­ve­ment des Gilets Jaunes s’est clair­se­mé du fait de divi­sions et prises d’e­go. Certains ont quit­té le mou­ve­ment car les actions ne cor­res­pon­daient plus à leurs attentes sous emprise des syn­di­cats ou par­tis poli­tiques ou agents du pou­voir infil­trés. L’esprit gilet jaune s’est per­du au fil du temps.… Nous sou­hai­tons struc­tu­rer nos doléances, par­ti­ci­per au pro­ces­sus consti­tuant sans nous sou­mettre à un sys­tème que nous com­bat­tons. L’ADA n’est pas un organe déci­sion­nel. Elle peut deve­nir un contre-pou­voir effi­cace qui nous per­met­tra de faire évo­luer le sys­tème dans la direc­tion que l’on sou­haite, de construire une socié­té vivable et durable (un monde meilleur). Nos stra­té­gies de luttes sont ins­pi­rées de luttes locales qui n’ont pas à subir un contrôle extérieur.

Les reve­nus et le pou­voir d’achat  L’Union euro­péenne n’a pas atteint les objec­tifs fixés par le trai­té de Maastricht, (réso­lu­tion n° 2) Notre pou­voir d’a­chat a dimi­nué de 56%. Les dépenses contraintes devraient repré­sen­ter 10% de notre reve­nu. Les loyers : boy­cot­ter les agences immo­bi­lières, négo­cier de par­ti­cu­lier à par­ti­cu­lier. Faire pres­sion sur les mai­ries en négo­ciant les prix à la baisse, en refu­sant les expul­sions lors­qu’au­cun autre moyen d’hé­ber­ge­ment n’est pro­po­sé. Réinstaurer le fonc­tion­ne­ment ori­gi­nel de la sécu­ri­té sociale, une mutuelle interne à la sécu, auto­ges­tion des entre­prises, créa­tion d’un cré­dit muni­ci­pal participatif…Les contrôles admi­nis­tra­tifs (URSAFF, CAF, ASSEDIC) sont exclu­si­ve­ment enga­gés sur les per­sonnes en situa­tion pré­caire. Alors que la fraude aux aides sociales repré­sente 20 mil­lions d’eu­ros, la fraude fis­cale repré­sente 80 mil­liards d’eu­ros Le sys­tème encou­rage l’é­va­sion fis­cale par le tru­che­ment de niches fiscales.

L’écologie des gilets jaunes Enseignement à l’é­co-res­pon­sa­bi­li­té, une autre ges­tion des déchets ména­gers sans taxe, Fin de la mar­chan­di­sa­tion des res­sources humaines et natu­relles, reforestation

Permaculture Produire selon les besoins des consom­ma­teurs Instauration de la taxe pollueurs/payeurs Obliger les sites à haut risque à inves­tir dans la tran­si­tion, pen­ser au recy­clage des déchets,  inci­ter à la conver­sion à la dépol­lu­tion. Fin du nucléaire : éoliennes ? Usines hydro­élec­triques ? Transport fer­ro­viaire gra­tuit pour les tra­vailleurs et étu­diants domicile/lieu de travail/fac Taxe sur trans­ports rou­tiers étran­gers selon le volume des mar­chan­dises, sur les pro­duits com­man­dés via GAFA, taxe sur le nombre de km effec­tué, rever­sée pour la répa­ra­tion des infra­struc­tures rou­tières, Pollution aux nano­par­ti­cules et aux hydro­car­bures, pro­cé­dé pan­tome, autres ? Réouverture des petites lignes fer­ro­viaires. Interdiction de cir­cu­ler sur RD pour tout véhi­cule hors gaba­rit. Lutte contre le bruit, contrôles tech­niques allégés

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France Suivi des dos­siers par les ADA suc­ces­sives.  Validation de la mise en place d’un RIC au niveau local (réso­lu­tion n°3).

Débat sur le fonc­tion­ne­ment de l’ADA (réso­lu­tion n°1) et de la néces­si­té d’ou­tils de com­mu­ni­ca­tion et d’in­for­ma­tion pour la vali­da­tion des échanges entre assem­blées citoyennes/ADA.

Projet de charte com­mune des gilets jaunes (doc 4). Rôle de l’ADA dans le pro­ces­sus consti­tuant, débat sur la créa­tion d’une assem­blée consti­tuante indé­pen­dante de l’ADA ou assu­rer une meilleure coor­di­na­tion entre les dif­fé­rentes assem­blées consti­tuantes. Mutineries et sabo­tages dans les entre­prises et l’administration

Gilets jaunes à l’international Même si le mou­ve­ment a défrayé la chro­nique sur le plan inter­na­tio­nal, l’ADA 4 a lan­cé un appel à une mobi­li­sa­tion inter­na­tio­nale, des euro­péens nous ont rejoints lors de cer­taines mobi­li­sa­tions, le phé­no­mène reste mal­gré tout à la marge, concen­tré essen­tiel­le­ment à Paris ou Bruxelles pour contes­ter la poli­tique euro­péenne. Même si l’on rejoint les points de vue de nos amis euro­péens ou Hong-Kongais, pas d’in­gé­rence. Une simple décla­ra­tion suf­fit pour dénon­cer la répres­sion, ou exi­ger la libé­ra­tion des pri­son­niers poli­tiques ou lan­ceurs d’a­lerte. Concentrons-nous sur nos propres luttes (réformes des retraites et du chô­mage, pou­voir d’a­chat, RIC,…) et sur nos propres enne­mis internes. Défendons nos liber­tés et droits fon­da­men­taux (sécu­ri­té sociale) acquis par nos ancêtres, Restons un exemple pour le monde. Nous ne pou­vons pas mener une lutte inter­na­tio­nale avec des valeurs et une his­toire dif­fé­rentes. Internationale socia­liste anti­fas­ciste anti­ca­pi­ta­liste A A

VIII-OCCITANIE

36-GJ d’Occitanie

CONVERGENCE avec les col­lec­tifs en lutte (hors syn­di­cats et par­tis) voir contribution

37-Quissac 30 Gard (Les Gaulois de Quissac) + contribution

Coronavirus = Instrumentalisation ? Epidémie : causes, ges­tion, effets…et pour nous, Gilets Jaunes, quelle(s) stratégie(s) ?

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes vote blanc pris en compte … une reven­di­ca­tion à por­ter à tous les niveaux par les GJ ?

38-Saint-Affrique 12 Aveyron + contri­bu­tion

Autonomie sanitaire/industrielle Mettre tous les moyens (humains et maté­riels) pour tendre vers une auto­no­mie sani­taire, relo­ca­li­ser  les indus­tries essen­tielles à notre autonomie

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes 1‑Se fédé­rer ? Voir Fédération Nationale (plu­sieurs ini­tia­tives ont été lan­cées : obte­nir une fusion de ces ini­tia­tives) 2- Revoir le fonc­tion­ne­ment de l’ADA pour obte­nir une syn­thèse des échanges, des idées, des réflexions set sur­tout des résul­tats, des actes, des actions etc…

Le reve­nu et le pou­voir d’achat Salaire à vie (Bernard Friot) ? Un véri­table salaire pour­rait être ver­sé, sans condi­tion et à vie, à toutes les per­sonnes majeures d’un espace poli­tique, grâce à la géné­ra­li­sa­tion de la coti­sa­tion sociale. https://www.reseau-salariat.info/articles/generaliser_deux_droits_economiques_de_la_personne_le_salaire_et_la_decision/   La coti­sa­tion sociale, c’est révo­lu­tion­naire ! Les coti­sa­tions sociales, mot pour « juste contri­bu­tion de cha­cun au bien de tous », sont le méca­nisme de base de toute forme orga­ni­sée de Communauté humaine. Httpq://blogs.mediapart.fr/fabien-nathanblog/240820/la-cotisation-sociale-cest-revolutionnaire

L’écologie des gilets jaunes Vers une auto­no­mie ali­men­taire : Redonner du sens à nos pay­sans et au monde agri­cole, valo­ri­ser les pro­duc­tions locales, favo­ri­ser l’agriculture bio

Démocratie directe 1‑Comment obte­nir le chan­ge­ment de consti­tu­tion qui donne un vrai pou­voir au peuple (RIC, assem­blée de citoyens) ? Stratégie pro­po­sée : nous appe­lons à créer des dyna­miques locales pour pré­sen­ter un can­di­dat non ins­crit dans un par­ti poli­tique, dans cha­cune des 577 cir­cons­crip­tions légis­la­tives. Son man­dat unique serait la créa­tion d’une nou­velle consti­tu­tion ins­ti­tuant le RIC en toutes matières, une nou­velle chambre en lieu et place du Sénat avec des citoyens tirés au sort et avec les mêmes pou­voirs que l’Assemblée Nationale. Ces « dépu­tés » se regrou­pe­raient sous une éti­quette a‑partisane (exemples : nou­velle constitution/6éme république/…) et devraient démis­sion­ner sitôt leur mis­sion ache­vé pour que la nou­velle consti­tu­tion soit effec­tive (dis­so­lu­tion de l’assemblée élue en juin 2022). 2- Lancer une vraie péti­tion natio­nale pour le RIC

39-Toulouse (Fontaine Goudouli) 31 Haute-Garonne

Une ges­tion liber­ti­cide de la crise Rédiger un appel com­mun à résis­ter aux règles liber­ti­cides mises en place sous cou­vert de ges­tion de la crise sanitaire

Structuration des gilets jaunes Redonner une place cen­trale aux AG des groupes locaux dans le pro­ces­sus de prise de déci­sion et  refu­ser la mise en place d’une “inter-ADA” com­po­sée de per­sonnes non-mandatées.

Les reve­nus et le pou­voir d’achat  — Redéfinir ces termes détour­nés par Macron. Qu’inclut-on dans le cal­cul du “pou­voir d’achat” (coût social, envi­ron­ne­men­tal…) ? Redéfinir les indi­ca­teurs éco­no­miques (le PIB, une “fausse boussole”)

- Quelles seront les consé­quences réelles de la dette ? Et celles de la dette écologique ?

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France — Appel à la léga­li­sa­tion du RIC en toutes matières

- La démo­cra­tie directe aus­si dans le monde du tra­vail : dans la struc­tu­ra­tion de l’entreprise, une meilleure repré­sen­ta­tion des sala­riés dans les comi­tés de direction.

Gilets jaunes à l’international — déve­lop­per la com­mu­ni­ca­tion avec les Gilets Jaunes à l’international, en fai­sant atten­tion aux outils uti­li­sés (logi­ciel libres notamment)

- Rédiger un com­mu­ni­qué com­mun (en plu­sieurs langues) de sou­tien aux luttes internationales

40-Villefranche-du-Lauragais 31 Haute Garonne 

Principes consti­tu­tion­nels Liberté  éga­li­té   fra­ter­ni­té    affi­chés  au fron­ton  de nos mai­ries  ces prin­cipes  sont-ils  appliqués ?

Le retour des égaux La consti­tu­tion  fran­çaise garan­tit  l’é­ga­li­té, de fait très peu de repré­sen­tants des classes popu­laires  (1%) sont repré­sen­tés  à l’as­sem­blée ou au sénat, reven­di­quons  l’égalité

Le retour de la liber­té La consti­tu­tion  fran­çaise garan­tit  la liber­té, or force est de consta­ter que si les mar­chan­dises cir­culent, les pou­voirs  suc­ces­sifs  mis en place sous la cin­quième  répu­blique (alter­nance droite   gauche, coha­bi­ta­tion) ont mis en place des lois  confé­rant  aux admi­nis­tra­tions le droit d’empêcher  la libre cir­cu­la­tion  des indi­vi­dus et de les rete­nir  dans  des centres admi­nis­tra­tifs ; la réten­tion admi­nis­tra­tive est une pri­va­tion en vio­la­tion  du prin­cipe  de liber­té  ;sa mise en place  sous le régime  de Pétain  et son alliance avec le régime  nazi  , doit être abro­gée, il n ‘a  que trop  duré, a conduit  à des abus (dépor­ta­tions  de masse, crimes  de guerre  visant  des popu­la­tions minoritaires)

La fra­ter­ni­té L’égalité  et  la liber­té sont les garan­ties d’un pou­voir per­met­tant l’expression  de la  fraternité

L’expression majo­ri­taire L’expression majo­ri­taire telle qu’elle s’exerce dans nos ins­ti­tu­tions, l’ex­pres­sion  majo­ri­taire de la repré­sen­ta­tion natio­nale per­met à des mino­ri­tés l’exer­cice du pou­voir, ain­si est mis en place un pou­voir  repré­sen­tant  une frac­tion diri­geante mino­ri­taire par le biais d’ alliances de par­tis ; une consti­tu­tion  outre l’é­ga­li­té  et la liber­té  doit œuvrer à la mise en place et per­mettre l’ex­pres­sion fra­ter­nelle  des mino­ri­tés et non être l’ex­pres­sion  auto­ri­taire d’une  majorité

 

IX-PAYS DE LA LOIRE

41-Aubenas 72 Sarthe (millet et soleil pour tous)

La loi Kouchner la vac­ci­na­tion fait une excep­tion à la loi Kouchner de 2011 elle ne fait plus par­tie de actes médi­caux que nous pou­vons léga­le­ment refu­ser  en cette période d’a­près confi­ne­ment cela repré­sente une impor­tante limi­ta­tion de nos liber­tés indi­vi­duelles. Macron a modi­fié le code de sante comme il a modi­fié… Les vac­ci­na­tions n’ont pas besoin de consen­te­ment du patient une fois de plus le peuple n’a pas été consulte pour des modi­fi­ca­tions élé­men­taires de ses droits

Revenu et pou­voir d’a­chat Le peuple paye pour un ser­vice public digne de ce nom A force de tout pri­va­ti­ser nos impôts ne garan­tissent plus un ser­vice ren­du satis­fai­sant. Rien que cela réduit consi­dé­ra­ble­ment notre pou­voir d’a­chat. Il faut défi­nir les prio­ri­tés et les minis­tères pour les­quels il est le plus urgent de refon­der le pou­voir des citoyens.  Entre autre la sante et l’é­du­ca­tion doivent  être géré avec les mêmes droit pour tous et sans inéga­li­tés. L’alimentaire aus­si doit être géré dans le pays avec des cir­cuits courts pour garan­tir un pou­voir d’a­chat. Quelles sont les pistes pour sur­veiller la bonne gestion ?

Gilets jaunes à l’in­ter­na­tio­nal Oui. La crise du covid a entre autre démon­tré que toutes les nations sont vic­times que nous sommes tous vic­times d’une mon­dia­li­sa­tion qui ne garan­tit plus nos droits

Démocratie directe oui plus de par­tis corrompus

Ecologie des gilets jaunes Réduire le bilan car­bone et favo­rise les cir­cuits courts

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Nous pré­fé­re­rions par­ler de l’ac­tua­li­té du moment la réac­tion face à la pseu­do-épi­dé­mie et la limi­ta­tion de nos droits

42-Montabon, Montval-sur-Loire 72 Sarthe

Quel ave­nir pour les géné­ra­tions futures ? Etre jeune aujourd’hui est-il une chance ou une angoisse au vu de la décom­po­si­tion de notre monde actuel ? L’effondrement 

43-Les Sables‑d’Olonne 85 Vendée 

Stratégies pour faire abou­tir le mou­ve­ment Exposé des dif­fé­rentes stra­té­gies pour concré­ti­ser le sou­lè­ve­ment afin que l’as des As coor­donne ensuite la (ou les) meilleures retenues

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Les col­lec­tifs GJ+l’As des As comme struc­tu­ra­tion pour coor­don­ner des actions dans le pays. Libre à chaque loca­li­té de se struc­tu­rer en intermédiaire.

La reve­nu et pou­voir d’achat inclut dans l’ide de « REVOLUTION » scan­dé à chaque der­nière des As des As. Donc se concen­trer sur la RE VO LU TION, choi­sir entre les dif­fé­rentes stra­té­gies existantes.

Ecologie des gilets jaunes inclut dans l’ide de « REVOLUTION » scan­dé à chaque der­nière des As des As. Donc se concen­trer sur la RE VO LU TION, choi­sir entre les dif­fé­rentes stra­té­gies existantes.

Démocratie directe inclut dans l’ide de « REVOLUTION » scan­dé à chaque der­nière des As des As. Donc se concen­trer sur la RE VO LU TION, choi­sir entre les dif­fé­rentes stra­té­gies existantes.

Gilets Jaunes à l’international Faisons notre part. Si l’on réus­sit une révo­lu­tion paci­fique, alors d’autres pour­ront le faire à leur tout

 

X‑PROVENCE ALPES COTE D’AZUR

44-Dignes-les-bains 04 Alpes de Haute Provence

Structuration du mou­ve­ment des gilets jaunes Rendre exem­plaire la struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment, par un choix clair, entre élec­tion de délé­gués, dans dif­fé­rents domaines, ou tirage au sort.

Structurer par besoins / domaines, puis par mode de choix des délégués.

Définir des pro­fils de postes / fonc­tions et condi­tions de révocation.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France D’abord, se mon­trer exem­plaire dans la struc­tu­ra­tion, et donc la mise en pra­tique de la démo­cra­tie au sein du mouvement.

Ensuite, défi­nir les moda­li­tés de construc­tion d’une assem­blée vouée à fon­der une nou­velle démo­cra­tie (Constitution). Comment va t on s’y prendre pour écrire une nou­velle constitution ?

45-Hyères, 83 Var

Structuration Notre groupe sou­haite que tous les par­ti­ci­pants de l’ADA 6 puissent tra­vailler sur le même sujet pour que s’en dégage une réponse repré­sen­tant la volon­té de tous les groupes. La struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment nous semble indispensable.

Structuration des gilets jaunes Il me parait impor­tant que nous réus­sis­sions à  dési­gner des “man­da­tés” en qui nous avons confiance, pour réper­cu­ter notre point de vue dans des agré­gats d’as­sem­blées, pour défi­nir ce qui serait notre volon­té com­mune et mettre en place des objec­tifs pratiques.

Le reve­nu et le pou­voir d’achat Les reve­nus d’un tra­vailleur doivent lui per­mettre de vivre décem­ment selon les cri­tères moyens de la socié­té (pas basé sur le mini­mum de pauvreté).

Il ne sert à rien d’en dis­cu­ter plus, c’est une perte de temps.

L’écologie des gilets jaunes L’écologie n’est pas une “option”, elle doit être la base de tous les pro­grammes, si nous vou­lons survivre.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France La démo­cra­tie directe doit être mise en place dès la prise du pou­voir et l’ins­tau­ra­tion du RIC en toutes matières.

Les outils (infor­ma­tiques ?) sont à créer mais ne sont pas le sujet actuel, nous devons  uti­li­ser l’ADA pour créer notre struc­tu­ra­tion. Rien n’empêche de créer les outils démo­cra­tiques en paral­lèle à notre lutte.

Gilets jaunes à l’international Parler de rap­pro­che­ments avec d’autres groupes sans avoir consti­tué le nôtre me semble mettre la char­rue avant les bœufs.

46-Montélimar Sud 26 Drôme

Reconstruire une nou­velle Europe ou en sortir

47-Nice 06 Alpes Maritimes (“Le Prieuré”)

CNR 2020

La fina­li­té : remon­ter au plus haut som­met de l’état les besoins fon­da­men­taux des ser­vices dont leur seul objec­tif est de répondre à l’intérêt géné­ral, à la digni­té de cha­cun de nous et au besoin natu­rel du peuple de France dans son des­sein de retrou­ver sa place légi­time. En repre­nant l’esprit du CNR de 1945 adap­té au contexte actuel, nous pro­cé­de­rons aux remon­tées des doléances de tous les ser­vices des organes rele­vant de l’état ain­si que les orga­ni­sa­tions se reven­di­quant d’intérêt géné­ral selon le pos­tu­lat de l’alinéa 9 du pré­am­bule, ci-dessus.

Des man­da­tés por­teurs de ces doléances seront nom­més sous sur­veillance de leur base, ils seront révocables.

48-(Ville non identifiée)

Structuration des gilets jaunes Débat Rendre exem­plaire la struc­tu­ra­tion du mou­ve­ment, par un choix clair, entre élec­tion de délé­gués, dans dif­fé­rents domaines, ou tirage au sort. Structurer par besoins / domaines, puis par mode de choix des délé­gués. Définir des pro­fils de postes / fonc­tions et condi­tions de révocation.

Démocratie directe, une nou­velle dimen­sion du pou­voir popu­laire en France D’abord, se mon­trer exem­plaire dans la struc­tu­ra­tion, et donc la mise en pra­tique de la démo­cra­tie au sein du mou­ve­ment. Ensuite, défi­nir les moda­li­tés de construc­tion d’une assem­blée vouée à fon­der une nou­velle démo­cra­tie (Constitution). Comment va t on s’y prendre pour écrire une nou­velle constitution ?